Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

uccle

  • Chez Alphonse, chouette bistro de quartier

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Chez Alphonse carte.jpg
    En posant ses valises au Parvis Saint-Pierre à Uccle pour reprendre les commandes de l’ancien "Pain perdu", "Alphonse" a rapidement séduit le quartier. Cette petite maison faisant l’angle avec la rue du Doyenné est en effet souvent bien remplie, la réservation s’avérant indispensable le vendredi soir.

    Lire la suite

  • Les fils à papa, cantine BC-BG

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Ouvert depuis le 1er octobre dernier, « Les fils à papa » font déjà un malheur auprès de la faune uccloise de Fort Jaco. Il faut donc impérativement réserver, même en pleine semaine, si l’on veut décrocher une table dans ce joli petit restaurant à la décoration aussi chic et élégante que sa clientèle. Bois très présent (tables, plancher, parois murales…), lumière tamisée, l’ambiance est agréable.

    Fils.jpg

    Tandis qu’aux murs, on découvre, en clin d’œil au nom de l’adresse (« Les fils à papa » succédant qui plus est au « Père et fils » des médiatiques Henry et Patrick Perret), une série de photos de John et Sean Lenon, Johnny et David Halliday, Louis Chédid et M, Jean-Paul et Paul Belmondo… Parmi ces stars, on déniche évidemment une photo du jeune patron et de son père, lui aussi restaurateur ! En effet, on n’est pas trompé sur la marchandise: ici, on assume pleinement son statut de fils à papa.

    Lire la suite

  • Le pigeon noir, un bistrot de village

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Pigeon noir.jpgBruxelles est riche de petits endroits hors du temps, comme des coins de campagne nichés dans l’agitation urbaine. Ainsi, à quelques mètres de la chaussée de Saint-Job, le croisement du Geleytsbeek et de la rue de la Chênaie forme une petite place quasi villageoise. Le cadre est assez vert, les maisons petites et basses et la façade jaune du “Pigeon noir” se fait des plus accueillante... La bâtisse, construite à la moitié du XIXe siècle a succédé à un grand cabaret-brasserie, et accueillait un club colombophile, auquel le nom du restaurant fait un petit clin d’oeil, tout en perpétuant la vocation de bistrot des lieux.

    Lire la suite