Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

plateau télé

  • Plateau télé pour supporters affamés!

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Qu'on aime ou non le foot, impossible d'échapper depuis vendredi à la Coupe du Monde de football. Et ça va durer jusqu'au dimanche 11 juillet. Avec des matchs tous les soirs à 20h30, pas le temps de cuisiner, il faut penser aux plateaux télé. Voici trois idées totalement décadentes, totalement junk food, à déguster entre potes, une bière à la main et affalés dans le canapé.

    Foot Thierry Henry.jpg

    Lire la suite

  • Cherry Coke Float ou l'histoire de l'ice cream soda

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Continuons nos expériences junk food pour notre plateau-télé de Coupe du monde.

    On a tous vu, dans ces vieux films américains, ces enfants assis au comptoir d'un soda fountain (un établissement typique de la fin du XIXe siècle avec un drugstore et qui servait repas, glaces et sodas) dégustant une coupe de glace surmontée d'une cerise ou une frozen custard, une sorte de glace plus riche encore. Mais ils auraient également pu déguster un ice cream soda.

    L'ice cream soda ou float est une sucrerie typiquement anglo-saxonne inventée à la fin du XIXe siècle aux USA et qui consiste à mélanger un soda ou un sirop/jus additionné d'eau gazeuse avec de la crème glacée. Les bulles vont provoquer une réaction avec la glace et former une belle collerette de mousse au-dessus du verre.

    Cherry Coke Float4.jpg

    Les ice cream sodas sont devenus très vite très populaires parmi les ados. Mais le soda étant considéré alors comme un remède/médicament, il fallait contrôler sa consommation et certains Etats interdirent totalement sa consommation ou, à tout le moins, l'interdirent certains jours. C'est ainsi que le dimanche, le Sunday, il n'était pas autorisé d'en consommer. Les sundaes, un autre type de dessert glacé consistant en une crème glacée garnie de sirop et de fruits, sont ainsi nés pour remplacer les ice cream soda en ces jours d'interdiction. 

    La chaîne américaine Culvers est très connue pour ses floats à la root beer (une boisson gazeuse américaine à base de plantes) mais aussi ses malts (une sorte de milk-shake au goût particulier dû à l'ajout de poudre de malt) et ses concretes (une sorte de milk-shake épais à base de glace mixée avec des biscuits, des bonbons, des fruits, des noix...).

    Lire la suite

  • Corn Dogs et ketchup de banane

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Si tout le monde connaît le hot-dog, il en est une variante beaucoup moins courante sous nos latitudes, le corn dog. Une crasse tout ce qu'il y a de plus américaine très populaire outre-Atlantique et super facile à préparer. Soit une saucisse de type Francfort enrobée d'une pâte à la farine de maïs et frite (il existe aussi de versions moins grasses, cuites au four), que l'on déguste avec de la moutarde et/ou du ketchup. Ils seraient plutôt originaires du Texas mais plusieurs Etats américains en revendiquent la paternité.

    Corn Dogs2.jpg

    Si l'on peut évidemment utiliser de la farine de maïs pour polenta (à cuisson rapide), c'est encore mieux si l'on met la main sur une farine de maïs sud-américaine. On en trouve très facilement dans les épiceries latinos, comme "El Pueblo Latino", près du parvis de Saint-Gilles à Bruxelles ou "Dimension Latina" au centre-ville.

    Le ketchup de banane est un élément facultatif de la recette mais il ajoute une touche exotique. Il existe aux Philippines un ketchup de banane qui est un mélange de bananes, de vinaigre, de sucre et d'épices. Celui-ci serait né pendant la Seconde Guerre mondiale car on manquait de tomates. Ici, il s'agit d'un simple mélange de ketchup normal et de banane.

    Lire la suite

  • Chilaquiles express en salsa verde

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Pour trôner au centre du plateau télé de la Coupe du monde, nous avons choisi de préparer des chilaquiles en salsa verde. Les chilaquiles sont un plat de cuisine mexicaine traditionnelle, à base de tortillas, tomatillos, piment accompagné de crème, fromage, salade...

    Les tomatillos (tomatilles en français) sont aussi appelés tomates vertes mais il ne s'agit pas d'une tomate à proprement parlé, plutôt d'un cousin du physallis au goût acide. On trouve des tomatillos en conserve dans les épiceries latinos (c'est malheusement plus difficile de dénicher des tomatillos frais; c'est pourtant nettement meilleur...) et si on n'en a pas sous la main, on peut évidemment les remplacer par des tomates fraîches, même si la sauce sera alors totalement différente mais tout aussi courante pour les chilaquiles. En ce cas, on pourra par exemple remplacer la feta par du cheddar (ce sera alors un peu plus tex-mex).

    Chilaquiles2.jpg

    La recette est ici très simplifiée. Normalement, on utilise de tortillas de maïs séchées pour préparer ce plat. En effet, les chilaquiles sont une manière d'utiliser les restes de tortillas un peu rassies. On les coupe en morceaux et on les frit pour obtenir les totopos, ce que l'on appelle souvent ici tortilla chips. On compose ensuite une sorte de lasagne en alternant totopos, sauce, fromage et autres ingrédients et on cuit au four ou à la poêle. Nous avons opté pour des chips déjà préparés et une cuisson à la poêle pour gagner du temps. Le match va bientôt commencer...

    Sur cette recette de base, on peut imaginer quantité d'accompagnements différents. On peut servir les chilaquiles avec des frijoles negros (haricots noirs), des oeufs, des jalapeños fraus ou en conserve... Aux Etats-Unis, on utilise de la sour cream impossible à trouver ici. On peut la remplacer par un peu de crème dans laquelle on aura ajouté quelques gouttes de citron.

    Lire la suite