Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

pastificio dei campi

  • Conchiglioni farcis aux escargots et crème de fagiolina

    Cela faisait quelques temps que nous voulions trouver une recette mettant en valeur les beaux conchiglioni du Pastificio dei Campi, ces excellentes pâtes de Gragnano que nous avons découvertes lors de nos vacances dans la région de Naples. Nous avons trouvé un bel accord entre les escargots artisanaux de la ferme du Maustitchi près de Fontaine-l'Evêque et la fagiolina du lac Trasimène, un presidium Slow Food ramené du Salon du goût de Turin.

    IMG_0234.JPG

    Lire la suite

  • Spaghetti du Pastificio dei Campi et pesto delle Isole Lipari

    Pour cette première recette préparée avec les pâtes du Pastificio dei Campi réalisées il y a quelques semaines - oulala le retard s'accumule à une vitesse! -, nous avions envie de réaliser un pesto. En cherchant un peu, nous sommes tombés sur ce pesto delle isole Lipari à base de noix, de basilic et et de tomates. Il s'agit d'une recette d'Anna-Lisa Barbagli, une femme au foyer italienne passionnée de cuisine devenue chroniqueuse pour le "Gambero Rosso". Elle est aussi l'auteure de nombreux livres de cuisine italienne.

    IMG_0046.JPG

    On ne sait pas très bien si cette recette est vraiment typique des îles éoliennes, l'autre nom de ces fameuses îles, mais une chose est sûre, on s'est bien régalés!

    Lire la suite

  • La pasta perfetta

    01.jpgLa Campanie est la région d’Italie qui produit le plus de pâtes après la Sicile, la Ligurie et les Abruzzes. Et c’est à Gragnano, petit village non loin de Naples, que l’on compte le plus grand nombre de producteurs au km² : Gentile, Gerardo di Nola ou Afeltra (créée par Carlo Petrini, le grand manitou du Slow Food), pour ne citer que quelques-uns des plus connus. La pasta di Gragnano est en effet la plus réputée d’Italie. Une réputation qu’elle doit à la trafilatura al bronzo, le passage dans des filières en bronze, et à une parfaite dessiccation qui, originellement, était réalisée très lentement, à l’air libre, grâce aux vents venant de la mer et qui restaient bloqués à Gragnano en se heurtant aux monts Lattari.

    Lire la suite