Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

guides

  • Eric Fréchon décroche sa 3e étoile au 100e Michelin France

    Michelin.jpgLa centième édition du guide Michelin France depuis 1900 (le célèbre guide rouge n'étant pas paru pendant les deux Guerres mondiales) a révélé son palmarès ce matin. Les indiscrétions lues ici ou là dans la presse française se confirment: Eric Fréchon, du palace parisien "Le Bristol", décroche bien son troisième macaron.

    Comme l'année dernière, l'Hexagone compte donc 26 restaurants triplement étoilés puisque "Les maisons de Bricourt" d'Olivier Roellinger ont disparu du classement 2009, le chef cancalais ayant annoncé son retrait des fourneaux fin de l'année dernière. Tandis que c'est l'incertitude qui prévaut quant à l'avenir de "L'auberge de l'Eridan" de Marc Veyrat, toujours trois étoiles dans cette édition 2009 alors qu'il vient lui aussi de faire part de son retrait pour raisons de santé

    Lire la suite

  • Premières indiscrétions pour le 100e Michelin France

    Michelin France 2009.jpgEn France plus que chez nous encore, la livraison du guide Michelin est attendue avec impatience, tant dans le rang des chefs que chez les journalistes spécialisés... Alors que son 100e palmarès sera livré lundi, les premières indiscrétions sont déjà au rendez-vous.

    Ainsi, selon le quotidien "France Soir", Eric Fréchon (photo), 45 ans, du palace parisien le Bristol, gagnerait en 2009 sa 3e étoile. Ce qu'annonçait François Simon dès décembre dans "Le Figaro". Lequel y verrait presque un geste politique, affirmant que "la table récompensée est la préférée du président de la République, qui a remis lui-même une décoration à son chef".

    Eric Fréchon.jpg

    Par ailleurs, huit établissements obtiendraient une deuxième étoile, dont l'Anglais Gordon Ramsay à Versailles, le très en vue Jean-Luc Rabanel dans son "Atelier" à Arles, Michel Portos au "Saint James" à Bordeaux ou encore Michel Roth pour "L’Espadon", l'un des restaurants du Ritz parisien.

    Une dépêche de l'Agence France-Presse fait le point sur la situation à quelques jours des résultats officiels...

    Lire la suite

  • Millau, éternel guide gourmand

    A près de 80 ans, le co-créateur du guide GaultMillau vient de publier un beau “Dictionnaire amoureux de la gastronomie”. Après le “Dictionnaire amoureux de la cuisine” d’Alain Ducasse (dont son éditeur regrette qu'il soit le seul ouvrage de la collection à n'avoir pas été écrit par son auteur...), Christian Millau s’essaye à son tour au genre avec beaucoup de style. Il revient sur une vie au service de la gastronomie. Entre anecdotes gourmandes délectables, coups de gueule et réflexions plus générales sur l’univers culinaire. Un ouvrage que l’on prend et reprend au fil des entrées et qui se dévore comme un roman.

    cuisines,gastronomie,christian millau,guides,gaultmillau,livre

     

    Entretien avec une mémoire vivante de la gastronomie française...

    Lire la suite

  • Polémique autour du Lemaire

    Lemaire.jpgUne polémique oppose en ce moment les responsables du guide Lemaire au quotidien flamand Het Nieuwsblad qui, dans son édition du 19 novembre, a remis en cause l'indépendance du guide en expliquant pourquoi certains restaurants, et pas des moindres ("Sea Grill", "Comme chez soi" ou "Bruneau"), ne figuraient pas dans l'édition 2009 du Lemaire. Ces derniers ont en effet tout simplement refusé d'inviter à manger les inspecteurs du Lemaire... 

    Lire la suite

  • Michelin vs. GaultMillau 2009

    Michelin Belgique Luxembourg 2009.jpgPas de grands bouleversements dans le palmarès 2009 du Guide rouge. La Belgique compte toujours deux trois étoiles ("Hof Van Cleve" et "De Karmeliet"), gagne un deux étoiles (“L’air du temps” de Sang-Hoon Degeimbre), tandis que deux restaurants perdent leur macaron et que six sont promus.

    Du côté du GaultMillau, Sang-Hoon Degeimbre grimpe aussi, à 18/20, tout comme Christophe Hardiquest chez "Bon Bon" à Bruxelles et Kobe Desramaults au "In de Wulf" à Dranouter.

    Lire la suite