Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

gragnano

  • Pasta fagioli e cicerchie/pâtes aux haricots et gesses

    Ah, la pasta e fagioli ! Un classique de chez classique. La plupart des familles italiennes ont d'ailleurs leur recette. C'est tout de même étrange qu'on ne trouve jamais ce plat traditionnel à la carte des restos italiens de chez nous. Un plat pourtant vraiment délicieux et sans chichis! Dans le même genre, il y aussi la pasta e ceci, les pâtes préparées avec des pois chiches.

    Mais ce qu'il faut savoir sur la pasta e fagioli, c'est qu'on la retrouve du nord au sud de l'Italie, avec d'innombrables variantes évidemment. Au Nord, on la prépare le plus souvent in bianco, sans sauce tomate, alors qu'au Sud, cette dernière est presque inévitable. Les types de haricots utilisés peuvent aussi être différents. Disons plutôt borlotti au nord et cannellini au sud. Mais il existe nombreuses variétés de haricots en Italie...

    Minestra di pasta, saucisse, gesses et haricots2.jpg

    Lire la suite

  • Conchiglioni farcis aux escargots et crème de fagiolina

    Cela faisait quelques temps que nous voulions trouver une recette mettant en valeur les beaux conchiglioni du Pastificio dei Campi, ces excellentes pâtes de Gragnano que nous avons découvertes lors de nos vacances dans la région de Naples. Nous avons trouvé un bel accord entre les escargots artisanaux de la ferme du Maustitchi près de Fontaine-l'Evêque et la fagiolina du lac Trasimène, un presidium Slow Food ramené du Salon du goût de Turin.

    IMG_0234.JPG

    Lire la suite

  • La pasta perfetta

    01.jpgLa Campanie est la région d’Italie qui produit le plus de pâtes après la Sicile, la Ligurie et les Abruzzes. Et c’est à Gragnano, petit village non loin de Naples, que l’on compte le plus grand nombre de producteurs au km² : Gentile, Gerardo di Nola ou Afeltra (créée par Carlo Petrini, le grand manitou du Slow Food), pour ne citer que quelques-uns des plus connus. La pasta di Gragnano est en effet la plus réputée d’Italie. Une réputation qu’elle doit à la trafilatura al bronzo, le passage dans des filières en bronze, et à une parfaite dessiccation qui, originellement, était réalisée très lentement, à l’air libre, grâce aux vents venant de la mer et qui restaient bloqués à Gragnano en se heurtant aux monts Lattari.

    Lire la suite