Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

coca-cola

  • Cherry Coke Float ou l'histoire de l'ice cream soda

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Continuons nos expériences junk food pour notre plateau-télé de Coupe du monde.

    On a tous vu, dans ces vieux films américains, ces enfants assis au comptoir d'un soda fountain (un établissement typique de la fin du XIXe siècle avec un drugstore et qui servait repas, glaces et sodas) dégustant une coupe de glace surmontée d'une cerise ou une frozen custard, une sorte de glace plus riche encore. Mais ils auraient également pu déguster un ice cream soda.

    L'ice cream soda ou float est une sucrerie typiquement anglo-saxonne inventée à la fin du XIXe siècle aux USA et qui consiste à mélanger un soda ou un sirop/jus additionné d'eau gazeuse avec de la crème glacée. Les bulles vont provoquer une réaction avec la glace et former une belle collerette de mousse au-dessus du verre.

    Cherry Coke Float4.jpg

    Les ice cream sodas sont devenus très vite très populaires parmi les ados. Mais le soda étant considéré alors comme un remède/médicament, il fallait contrôler sa consommation et certains Etats interdirent totalement sa consommation ou, à tout le moins, l'interdirent certains jours. C'est ainsi que le dimanche, le Sunday, il n'était pas autorisé d'en consommer. Les sundaes, un autre type de dessert glacé consistant en une crème glacée garnie de sirop et de fruits, sont ainsi nés pour remplacer les ice cream soda en ces jours d'interdiction. 

    La chaîne américaine Culvers est très connue pour ses floats à la root beer (une boisson gazeuse américaine à base de plantes) mais aussi ses malts (une sorte de milk-shake au goût particulier dû à l'ajout de poudre de malt) et ses concretes (une sorte de milk-shake épais à base de glace mixée avec des biscuits, des bonbons, des fruits, des noix...).

    Lire la suite