Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Christian Millau

  • Millau, éternel guide gourmand

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Christian Millau.jpgA près de 80 ans, le co-créateur du guide GaultMillau vient de publier un beau “Dictionnaire amoureux de la gastronomie”. Après le “Dictionnaire amoureux de la cuisine” d’Alain Ducasse (dont son éditeur regrette qu'il soit le seul ouvrage de la collection à n'avoir pas été écrit par son auteur...), Christian Millau s’essaye à son tour au genre avec beaucoup de style. Il revient sur une vie au service de la gastronomie. Entre anecdotes gourmandes délectables, coups de gueule et réflexions plus générales sur l’univers culinaire. Un ouvrage que l’on prend et reprend au fil des entrées et qui se dévore comme un roman.

    Entretien avec une mémoire vivante de la gastronomie française...

    Lire la suite

  • Christian Millau sur "GaultMillau"

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    Dictionnaire amoureux de la gastronomie.jpgDans son "Dictionnaire amoureux de la gastronomie" paru récemment chez Plon (771 pp., env. 25 €) et lauréat du Prix "essai" du Salon de la gourmandise de Bruxelles, Christian Millau évoque avec humour son duo avec Henri Gault.

    “Un jour, dans un magasin, Arlette, mon épouse, fut saluée d’un retentissant : “Bonjour, Mme Gault-Millau ! – Mais, protesta-t-elle, je suis Mme Millau, pas Mme Gault-Millau ! – Ça ne fait rien, répondit le commerçant, c’est la même chose.” Quand Henri Gault a disparu, c’est ma photo que l’AFP diffusa dans la presse, et ainsi me suis-je retrouvé mort, jusqu’à New York et même Tokyo. L’inverse aurait sans doute eu lieu si j’étais parti le premier.”

    Un peu plus loin, Millau explique les débuts du succès du tandem et les effets de la première critique de Gault. 

    "Ce fut une formidable surprise quand Henri Gault, pour son premier essai parisien, fit un papier sur un petit restaurant inconnu de la rue de Dantzig, où un jeune couple, au bord de la dépression nerveuse, contemplait dans l’angoisse une salle vide. La cuisine était bonne, sans plus, mais, touché par leur détresse, Gault n’avait pas craint d’en rajouter "une couche". Il avait parlé de ce bistrot comme d’un monument en péril et son article avait été si vibrant que, le lendemain même de la parution, le couple qui ne se doutait de rien vit une foule envahir la salle et se jeter sur les tables, tandis qu’une file se formait dans la rue. La cuisine fut complètement débordée, le service réduit à l’impuissance, à tel point que les clients durent aller chercher eux-mêmes leurs plats. Néanmoins, le lendemain, il y avait encore foule et, cette fois, heureusement, du personnel avait été amené à la hâte en renfort."

  • Délicieuses ridicules

    Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

    22513f2f3b0ce15852c82c76ba5ca90e.jpgA la retraite depuis 1995, Christian Millau (le Millau dans GaultMillau) continue de suivre avec délectation les évolutions de la gastronomie française. Il livre son guide de restaurants imaginaires… Vieil homme toujours vert, il n’a rien perdu de sa verve et de sa plume pour croquer les ridicules de la société française.

    Article paru dans "La Libre" du 29 septembre

    Lire la suite