Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

"Certo": l’Italie à la cool

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

A Ixelles, en lieu et place de l'ancien "Unico", un nouveau petit bistrot italien fait déjà salle comble. Par un ancien du "Cafe Al Dente" et de "La Gazzetta".

 

Un patron romain  

 

Depuis son ouverture, « Certo » fait un carton. Il faut dire que ce nouveau petit bistrot italien — qui a pris la place de l’ancien « Unico » sans toucher à la déco — est minuscule, offrant une vingtaine de couverts à tout casser. Il faut dire, aussi, que le patron n’est pas un inconnu des amateurs de gastronomie italienne à Bruxelles.

certo,resto italien,restaurant bruxelles,osteria

Ancien du « Café Al Dente » et de « La Gazzetta » (comme les filles de l’ancien « Unico » d’ailleurs), le Romain Federico Mazzoni a eu envie d’ouvrir son propre resto pour servir les linguine cacio e pepe (10-14€, en version primo ou secondo), grand classique de la gastronomie romaine et de son enfance. Bien poivrées, les pâtes sont enrobées de pecorino romano comme il se doit. Il n’y a pas à tortiller: c’est bon. 

certo,resto italien,restaurant bruxelles,osteria

 

Pasta et vins nature

 

Si le cacio e pepe est toujours au menu, le reste de la carte (limitée à quelques entrées et trois plats de pâtes) change tous les jours ou presque. Ce soir-là, on y trouvait par exemple un autre plat de pâtes végé: des penne raddicchio taleggio e noci (11-15€). Bien fondue et déglacée au vin rouge, la trévise conserve une jolie amertume, tandis que le taleggio (fromage à pâte molle et à croûte lavée du nord de l’Italie) apporte un beau liant et les noix du croquant. Excellent! Comme le petit Nero d’Avola sicilien « Solea » de la Cantina Cellaro choisi par Federico pour accompagner la pasta (7€ le verre). 

certo,resto italien,restaurant bruxelles,osteria

Faut-il préciser que les vins (tous italiens) sont natures? Mais attention, on ne fait pas ici que dans le « hardcore »… Le patron s’adaptera à vos goûts pour trouver la bonne bouteille. Pour les entrées, il proposait ainsi un Falerio dei Colli Ascolani des Marches (5€ le verre) plutôt classique et tout en fraîcheur. Où on a l’impression de boire du vin, pas du cidre!

certo,resto italien,restaurant bruxelles,osteria

Ce petit blanc sympa se faufile sans problème à côté d’une jolie salade d'orange et fenouil (9-13€), bien assaisonnée avec olives, câpres, oignons rouges et huile de bergamote. Ou avec un magret d’oie fumé (10-14€). Délicieux, celui-ci est proposé avec une huile tranchée au cidre, laquelle fait un peu gras sur gras…

certo,resto italien,restaurant bruxelles,osteria

 

Une adresse complète

 

Très classiques, les desserts manquent de variété. Ainsi, l’affogato (boule de glace à la fleur de lait dans un espresso, 4,50€) est bon, sans être renversant. 

« Certo » fait également office d’épicerie fine, avec quelques jolis produits transalpins: les vins bien sûr, mais aussi des huiles d’olive, les bonnes pâtes sèches de Gragnano Garofalo… Bref, voilà une nouvelle petite adresse italienne moderne et plutôt bien pensée!

certo,resto italien,restaurant bruxelles,osteria

 

   

Envie d'y goûter?

  • Cote: 6,5/10.
  • Cuisine: italienne.
  • Cadre: bistrot. 
  • Cave: vins natures italiens.
  • Terrasse: non.
  • Parking: non.
  • Adresse: 48 rue Longue Vie 1050 Ixelles.
  • Rens.: 0473.49.64.93 ou www.certo.me.
  • Ouverture: fermé samedi, dimanche et lundi. 

 

certo,resto italien,restaurant bruxelles,osteria certo,resto italien,restaurant bruxelles,osteria

 

Cet article est paru dans le "Trends-Tendances" du 9 février 2017

  

restaurant bruxelles,nouveau restaurant bruxelles,restaurant japonais bruxelles,cuisine franco-japonaise,seino,minoru seinoLa fille: "C'est bon, sans plus. Je préfère la nouvelle génération de restos italiens qui proposent une cuisine régionale vraiment plus marquée (même si ici il y a le cacio e pepe). En plus, j'ai une sainte horreur de manger dans le noir. Les bons points? C'est pas cher du tout et les vins sont tops. Mérite une seconde visite!"

restaurant bruxelles,nouveau restaurant bruxelles,restaurant japonais bruxelles,cuisine franco-japonaise,seino,minoru seinoLe garçon: "Moi j'ai beaucoup aimé cette petite adresse. Je me suis même inspiré de la recette des penne à la trévise pour en imaginer une version plus nordique. En remplaçant le radicchio par des chicons, le vin rouge par de la bière, les penne par des spätzles et le taleggio par du munster."

Commentaires

  • Moi, je suis partant pour obtenir la "bonne" recette pour les cacio et pepe. Les miennes sont toujours trop "seches" ou alors le peco forme des fils et des boules peu appetissantes. Pourtant, j'adore cette recette _

  • http://lacuisineaquatremains.blogs.lalibre.be/tag/spaghetti+cacio+e+pepe

    Et voilà!

Écrire un commentaire

Optionnel