Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

"L'amandier": le Portugal sans chichis

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

On compte officiellement 30000 Portugais à Bruxelles. Si l’on ajoute les expatriés et autres fonctionnaires européens, la communauté est évaluée à 40-45000 personnes. Rien d’étonnant donc que l’on trouve pas mal de petits restaurants portugais dans la capitale. Parmi ceux-ci, à deux pas de la place Jourdan, « L’amandier » est un repaire d’habitués, où l’on déguste une cuisine familiale lusitanienne sans chichis, avec quelques échappées vers l’Espagne (paella) ou le Brésil (picanha).

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise

Une cuisine familiale

Si les propriétaires sont du Nord, un petit village côtier entre Porto et Coimbra, on trouve ici des spécialités de tout le pays, notamment de l’Alentejo. A commencer par des petits vins pas extraordinaires mais pas chers, comme le Porta da Ravessa en blanc (17,50€), assemblage de roupeiro, fernão pires et d’arinto de la cave coopérative de Redondo au nord de l’Alentejo. Ou le Romeira Reserva 2012 en rouge, un vinho régional Alentejo mêlant les cépages typiques de la région: aragones, trincadeira et alicante bouschet (18€). 

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise

Si la sopa alentejana (5€), bouillon à la coriandre, au pain et à l'œuf, est correcte, le queijo de Nissa (9€) est un bon fromage crémeux, servi avec une pâte de coing.

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise 

Par contre, la typique carne de porco à alentejana (18€) n'est pas réussie; le porc est trop coriace et les coquillages sans saveur.

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise

Vive le bacalhau!

Mieux vaut faire confiance aux valeurs sûres: les sardines grillées (5,50€) et la morue. Le bacalhau a padeiro (18€) est délicieux. Le poisson, bien dessalé, est cuit au four avec des pommes de terre frites, du poivron...

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise

Très simple et très bon, comme l'intéressant cassoulet de bulots et de couteaux en suggestion (19€). Dommage que le riz qui l'accompagne ne soit pas cuit à la portugaise, directement dans le plat. 

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise

Des desserts à oublier

C'est tellement copieux qu'on oubliera sans regret les desserts, que l'on va choisir directement dans le frigo-vitrine. Tant le flan au caramel (5€) que l'énorme part de molotov (5€), spécialité portugaise à base de blancs d'oeufs servie avec une crème anglaise, sont en effet inintéressants. 

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise

Mais on ne pinaille pas quand on vient à "L'amandier". On se donne simplement rendez-vous entre amis pour se souvenir de ses vacances au Portugal autour d'une cuisine familiale simple et plutôt bien faite. C'est déjà pas mal.

Restaurant portugais, L'amandier, cuisiner portugaise

Cette critique a été publiée dans "La Libre Belgique" du 6 juin 2015.la_libre_belgique.jpg

 

Envie d'y goûter? 

  • Cote: 6/10.
  • Cuisine: portugaise.
  • Cave: portugaise.
  • Cadre: taverna.
  • Terrasse: non.
  • Parking: non.
  • Adresse: 3 rue Général Leman 1040 Etterbeek / 4 ch. St Pierre 1040 Bruxelles.
  • Rens.: 02.644.14.20 ou www.restaurant-lamandier.be.
  • Quand: fermé le dimanche.

Commentaires

  • de retour du Portugal,
    je suis frappé par le fait que ce pays ayant importé autant d'épices,
    la plupart des plats et des desserts surtout n'ont aucun goût !
    même pas un goût de vanille !!!
    (n'espérons même pas trouver un zeste de citron, ou un peu de cannelle)
    Seule exception : la coriandre qui est parfois vendue directement dans la salade en sachet.

    J'aimerai bien comprendre ce qui a pu se passer au Portugal pour en arriver là. Et est-ce que les jeunes générations se satisfont de cet état de fait ?

Les commentaires sont fermés.