Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Jacquart fêtait ses 50 ans au "Jane" à Anvers!

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

Mercredi soir, la maison Jacquart avait choisi l’“Upper Room Bar” du “Jane” à Anvers pour fêter son 50e anniversaire. Un décor 100 % lounge parfaitement en accord avec le nouveau positionnement de cette marque de champagne créée en 1964 par une trentaine de vignerons, qui unissaient leur force pour exister sur un marché en expansion constante.

Champagne, Jacquard, The Jane, Bar, Sergio Herman

Un champagne à découvrir

De 100000 bouteilles par an au début, on est aujourd’hui passé à 3 millions, tandis que la coopérative réunit désormais pas moins de 1800 vignerons, répartis sur 2400 ha de vignes. De quoi permettre à la marque d’être autosuffisante dans son approvisionnement en raisins.

Champagne, Jacquard, The Jane, Bar, Sergio Herman

Dans le fabuleux décor du “Jane”, le nouveau restaurant imaginé par l’ancien trois étoiles hollandais Sergio Herman dans une ancienne église désaffectée anversoise, Jacquart présentait à une poignée de happy fews et de bekende vlamingen ses éditions “Mosaïque”. Un terme choisi pour mettre en valeur chacun des multiples acteurs de ce champagne.

Ambiance très clubbing au bar du "Jane", situé à l'étage du restaurant...

Si le blanc de blanc et le brut rosé sont décevants, le simple brut (env. 26,50€ la bouteille) est un champagne classique parfaitement équilibré, qui fera merveille sur les tables de Noël.

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

Un cocktail génial

Le bartender du "Jane" Paul Morel avait notamment créé un cocktail pour mettre à l’honneur ce Jacquart brut, servi frappé sur un glaçon de kaffir lime, avec de l’huile et des fleurs de coriandre, un gel de yuzu et une fleur de jasmin. Un cocktail parfait, tout en fraîcheur et en peps, qui met en avant le champagne sans l’alourdir de sucre.

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

Une proposition tout en bulles en parfaite harmonie avec les préparations modernes et raffinées imaginées par le chef Nick Bril.

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

Une cuisine moderniste

La soirée a commencé avec une entrée crue tout en délicatesse, un ceviche de maquereau aux petits légumes vinaigrés (radis, concombre, carotte, fenouil...) et aux fleurs. Avec une touche de menthe très agréable.

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

Avec le même minimalisme, la burrata était présentée dans son plus simple appareil, avec les dernières tomates de la saison. Le tout relevé d'une crème de basilic bien corsée et d'une petit crème d'olives noires. Une entrée à nouveau vive et pleine de goût!

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

Nick Bril aime les assiettes graphiques. Il poursuivait donc dans cette voie avec une variation sur le Bak kut Teh, soupe chinoise traditionnelle de Malaisie et de Singapour composée de travers de porc servis dans un bouillon d'herbes et d'épices. Il s'agissait ici d'un morceau de poitrine laqué proposé dans un bouillon avec différentes pousses et racines (betterave, poireau grillé, oignon...). Pas mal mais un peu trop répétitif par rapport aux deux autres entrées et les saveurs asiatiques ne sont pas assez marquées.

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

On restait dans les influences exotiques avec le poisson. Un morceau de plie associé à une crème au curry et une purée de pois chiches, avec de l'asperge verte (pas de saison) et une feuille d'oseille. Un plat intéressant mais qui manque un peu de légèreté et de raffinement par rapport au reste du repas.

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

Un poulet fabuleux

Mais c'est avec le "simple" poulet-béarnaise que le jeune chef épatait réellement les papilles. Car pour le coup, il parvient à allier modernité technique et gourmandise. On adore la petite sauce gélifiée, le croustillant au foie et duxelles de champignons, les petits légumes croquants: panais, feuille de chou... Tandis que la béarnaise explose en bouche. Un grand plat! Tellement savoureux qu'on oublierait presque que le blanc de poulet basse température (évidemment...) qui manque un poil de cuisson...

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

Au moment de conclure la soirée, "The Jane" retombait malheureusement dans les travers moléculaires qde Sergio Herman au "Oud Sluis" avec une sorte de "danette" au chocolat fourrée et enrobée dans du colorant rouge, servie avec de la myrtille et une intéressante tuile au vinaigre de merlot. Un dessert qui manquait de gourmandise. Seule fausse note d'une belle soirée qui donne vraiment envie de revenir tester le restaurant et le bar à cocktails en condition réelle....

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

 

Envie d'y goûter? 

  • Le champagne Jacquart est disponible chez les bons cavistes.
    Rens. : www.champagne-jacquart.com.

  • The Jane. Site 't Groen Kwartier, Paradeplein 1, 2018 Antwerpen.
    Fermé dimanche et lundi. Réservation jusqu'à deux mois à l'avance pour le soir.
    Rens.: 03.808.44.65 ou www.thejaneantwerp.com.

champagne,jacquard,the jane,bar,sergio herman

Commentaires

  • comme je vous dit j'aime tous *^* !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :)

  • *hoche la tête*
    oui c'est vraie !!!

  • ta pas d'ami(e)s ???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Écrire un commentaire

Optionnel