Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Luncher autrement à Bruxelles

Marre des sandwiches ? Voici huit adresses bruxelloises pour faire une pause à midi autour d’une soupe, d’un bol de nouilles japonaises, d’une “kraz” bretonne ou d’un California Roll… De quoi changer radicalement ses habitudes!

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

Momos: raviolis tibétains

Ixelles. Ouvert fin 2013, “Momo” est un très joli snack contemporain installé rue Defacqz dont la particularité est de servir des momos, des raviolis tibétains à base de farine de blé mais aussi des soupes traditionnelles. Pas étonnant puisque Lhamo, la patronne, est Tibétaine. Elle a créé ce lieu pour réinsérer d’anciennes prisonnières politiques de son pays et proposer une alimentation saine et durable totalement en ligne avec ses origines.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

Dans un cadre zen et lumineux, on dégustera pour 10 € (formule lunch) les fameux momos maisons (aux légumes, à la viande ou au fromage), consistants et savoureux, un bouillon délicatement parfumé et un panier de légumes vapeur assaisonnés de shoyu, d’aromates et de sésame. C’est léger, sain et diététique. Et on pourra même prolonger l’expérience en goûtant à des momos sucrés ou à un bavarois tibétain  ! Seul petit bémol, on aurait pu s’attendre à un panier de légumes plus saisonnier. Mais le sourire de la maîtresse des lieux et son accueil sont très chaleureux.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

  • 27 rue Defacqz, 1050 Ixelles.
    Ouvert du mardi au vendredi de 12 h à 14 h 30 et du jeudi au samedi de 18 h à 21 h 30.
    Rens.  : www.mo-mo.eu ou 02.522.09.68.

 

Makisu: California rolls

Bailli. Fast-food orienté makis, ces sushis en forme de rouleaux, “Makisu” a en plus comme point fort une déco bien fichue, tout en bois ajouré et ponctuée de touches colorées et poétiques. On fera ici son choix entre “fresh”ou “funky” makis (8 pièces, entre 4,25€ et 6€) et des donburis (entre 5 et 7€), un bol de riz avec une garniture, ou des suggestions du jour.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

Mais le plus “funny”, c’est de fabriquer son maki perso en choisissant son style (Tokyo, California ou Hawaï), ses “protéines”, ses légumes et son topping. Si l’on n’est pas d’humeur créative, on goûtera par exemple un très sympa “Dragon roll” (5,25 €) à base de crevettes en tempura, d’avocat et de concombre avec une sauce unagi.

C’est vraiment pas cher, bon, rapide. Mais on aimerait plus d’alternatives en matière de poissons, surtout dans un esprit plus durable… Y’a pas que le thon, le saumon et les crevettes dans la vie  !

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes 

On s’en doute, on ne vient pas chez “Makisu” pour manger des sushis japonais faits dans les règles de l’art mais plutôt dans l’esprit fusion tout droit venu des États-Unis, où a été inventé le California roll…

  • 5 rue du Bailli 1000 Bruxelles.
    Ouvert du lundi au samedi de 12 h à 22 h. 
    Rens.  : 02.640.45.50 ou www.makisu.be.

 

Knees to Chin: rouleaux de printemps

Châtelain. On avait déjà goûté aux rouleaux de printemps créatifs de Roxane Gernaert, distribués à l’époque dans un magasin bio d’Ixelles. Elle se lance désormais dans l’aventure en solo. Le 9 mai prochain, elle ouvrira rue de Livourne un snack qu’elle promet “hors du commun”.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

À la carte, on trouvera ses délicieux rouleaux – 5 ou 6 variétés, qui évolueront au fil des saisons – mais aussi une soupe du jour et des accompagnements chauds (riz parfumé, nouilles de riz…). On aime particulièrement le fait que chaque rouleau soit accompagné d’une petite sauce adaptée le mettant joliment en relief. L’accord patate douce, ananas caramélisés et menthe fraîche, avec une sauce avocat, est par exemple assez génial.

Bref, c’est frais, c’est bon, ça a du peps et, en plus, c’est sans lactose et avec très peu de gluten ! Sans compter que ce fast good plein de promesses fera aussi take away et proposera un service de livraison à domicile en vélo électrique.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

  • 125 rue de Livourne 1050 Ixelles. 
    Ouvert du lundi au samedi, de 11 h 30 à 21 h 30 (à partir du 9 mai). 
    Rens.  : 0473.624.309 ou www.kneestochin.com (site en construction).

 

Nonno: piadina romagnole

Marolles. Après s’être promené du côté des puces au Jeu de Balle, on peut, si l’on a un petit creux, pousser jusque la rue Haute. On y découvre un petit snack sympa consacré à la piadina, galette de blé (normalement préparée au saindoux) originaire de la région d’Emilie-Romagne. Un joli nom, “Nonno” (grand-père en italien), un joli logo, une déco sobre de café à l’italienne. Il n’en faut pas plus pour donner envie de pousser la porte.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

On fait bien car les piadine (6€) sont bonnes, farcies d’ingrédients transalpins de qualité. La piadina “Romagnole” est garnie de jambon cru, de stracchino (fromage frais), d’épinards et de pesto, tandis que la “Legenda” allie jambon cuit, squacquerone (un fromage frais typique d’Emilie-Romagne similaire au stracchino) et roquette. À faire descendre avec un verre de rouge (2,50€). Que demande le peuple  ?

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

  • 155 rue Haute 1000 Bruxelles. 
    Ouvert du mardi au vendredi de 11 à 17h, samedi et dimanche de 11h à 17h. Fermé lundi. 
    Rens. : 0483.20.21.17.

 

Samourai Ramen: nouilles japonaise

Centre-ville. Dernier né des bars à soupes japonais bruxellois, “Samourai Ramen” est une très bonne surprise ! Il faut dire qu’il s’agit du petit frère du restaurant “Samourai”, situé juste en face, une institution japonaise depuis 1975 ! Mais s’il faut vraiment casser sa tirelire pour s’y attabler, ici, l’addition reste plus douce. Quoique (17,50 € quand même la formule…).

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

On ne viendra pas pour le cadre épuré sans charme mais pour se régaler au comptoir d’une délicieuse soupe pleine de fraîcheur arrosée d’une bière japonaise Asahi ou Kirin (3,90 €). Au menu, d’excellents gyozas maisons (6,5 €) et de bons ramens (nouilles à base de blé) en provenance directe du Japon. Il suffit de choisir son bouillon (misoshoyu ou tonkotsu) (12 €) et son accompagnement : poulet frit (2,50 €), rôti de porc (2,50 €), scampis frits (3,50 €)… Mention spéciale pour le très savoureux bouillon aux os de porc préparé de main de maître par Duc Bang Ve.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

  • 28b rue du Fossé aux Loups 1000 Bruxelles. 
    Ouvert du lundi au samedi de 12h à 15h et de 18h30 à 21h30. Fermé samedi soir et dimanche. 
    Rens. 02.217.56.39 ou www.facebook.com/Samourai.ramen. Pas de réservation et pas de carte de crédit.

 

Sup Food: soupes bobos

Saint-Gilles. Pas facile d’exister dans la chaussée d’Alsemberg à l’ombre du “Bar du Matin” de la place Albert. Trois jeunes enthousiastes, Amélie, Géraldine et Dane, ont pourtant décidé de tenter leur chance en ouvrant il y a quelques semaines “Sup Food”.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

La déco soignée un brin rétro en jette avec de jolies affiches publicitaires sur les murs et cette vieille radio posée sur la cheminée. On s’attable évidemment à l’un des amusants bureaux pour manger, comme au boulot, un bol de soupe et un sandwich brioché garni (formule à 5,50 € et 6,50 €).

C’est pas cher, plutôt bon, mais cela manque un peu d’implication en cuisine pour faire de l’endroit un vrai repaire de foodies. D’autant que certains potages ne sont pas tout à fait de saison. Reste que, pour satisfaire une envie de soupe, ce petit snack sympa remplit parfaitement son office le midi. On salue aussi la sélection de bons produits, comme le beurre Bordier ou les biscuits de chez Stephen Destrée.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

 

Henri & Agnès: lunch raffiné

Quartier européen. L’hôtel Chelton accueille depuis trois mois une bien belle nouveauté. Chez “Henri & Agnès” (le nom des grands-parents de la patronne), on se bouscule le midi pour venir déguster, dans une ambiance cabane contemporaine (déco en bois de récup’, jolies plantes vertes…), quelques propositions légères et créatives.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

Le hot pot au poulet (12,50 €) est excellent, soit une grosse soupe de riz cassé aux légumes-racines joliment acidulée. Les végétariens se régaleront, eux, d’une belle assiette de légumes de saison au fromage de chèvre (11,50 €), qui épate par sa variété et surtout ses assaisonnements.

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

Jusqu’au dessert (purée de pommes et de poires de Temploux à la crème épaisse et caramel au beurre salé, 5 €), tout est bon, sain, de saison et si possible local. Sans aucun doute la meilleure adresse du moment pour luncher raffiné sans passer par la case resto  !

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

 

West End: crêpes bretonnes

Châtelain. Les crêpes bretonnes font leur retour en force à Bruxelles et “West End” en est un excellent porte-drapeau. Ouvert fin 2013, ce joli snack bien pensé propose des “kraz”, des crêpes de blé noir salées. Par rapport à sa cousine, la galette, cette spécialité du Sud Finistère est fine comme de la dentelle et donc plus croustillante. Côté garnitures, on joue à fond ici la carte du terroir : œufs fermiers de Marans, jambon breton à l’ancienne salé à la veine…

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

La “kraz” œuf fermier, andouille de Guéméné et emmental (8,30 €) est excellente. On ne manquera pas non plus d’essayer le surprenant cidre bio bouché de la Ferme des Landes (2,80 €/14 € la bouteille) à St-Cast-Le-Guildo.

Les patrons, Sophie et Erwan Le Floch, avaient déjà lancé le “West Country Girl” à Paris. On les remercie vivement d’avoir créé à Bruxelles cette seconde adresse qui donne sacrément envie d’aller faire un tour jusqu’à la pointe de la Bretagne !

samourail ramen,nonno piadina,momo raviolis,knees to chin,lunch bruxelles,henri & agnès,makisu sushis,sup food,west end crêpes

Les commentaires sont fermés.