Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/12/2012

Les bons petits plats de David Martin

Le chef étoilé de “La Paix” David Martin débarque dès le 7 janvier sur RTL-TVI avec "Martin Bonheur", capsule quotidienne de 3-4 minutes dans laquelle il donnera une recette simple à partir d'ingrédients de tous les jours.

AP_101473.jpg


"Top Chef”, “Le meilleur pâtissier”, “Un dîner presque parfait. Cela ne commence-t-il pas à faire beaucoup d’émissions de cuisine sur les antennes d’RTL-TVI, s’interroge Wit Bruurs, responsable des productions externes à la RTL House ? “Non !”, répond-il aussi sec pour présenter “Martin Bonheur”, capsule de 3-4 min mise à l’antenne dès le 7 janvier prochain à 12 h 35 (et rediffusée sur “Plug RTL” vers 17 h, après la diffusion du “Bonheur est dans le pré”). “David Martin préparera des plats simples à base d’ingrédients de tous les jours ou que l’on trouve facilement. C’est une autre optique que la compétition façon “Top Chef” ou la téléréalité. On n’avait plus rien dans ce créneau depuis “Père et fils”, où Patrick Perret (viré de Bel RTL il y a quelques semaines, NdlR) et son père proposaient des plats hyper simples.” C’est donc de façon très favorable que M. Bruurs a accueilli l’idée de “Martin Bonheur”, amenée sur un plateau par Dominique Leroy (Celsius Productions).

Dominique Leroy, ce nom n’est pas inconnu aux accrocs gourmands du petit écran. C’est à lui en effet que l’on doit “Comme chez moi”, dont la dernière saison, tournée, ne sera peut-être même pas diffusée par la RTBF. Il fait dire que depuis son lancement en 2008 avec Pierre Wynants devant la caméra et Gérard Corbiau à la réalisation, l’émission a connu des hauts et des bas. Surtout des bas vers la fin…

AP_101474.jpg

A cette occasion, M. Leroy avait tourné à deux reprises dans les cuisines de David Martin, une première fois à “La Paix” (sa brasserie étoilée d’Anderlecht) puis à la “Bozar Brasserie” au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Le courant est bien passé entre les deux hommes. Le résultat, c’est donc “Martin Bonheur”, dont RTL-TVI prévoit de diffuser au moins 200 capsules, dont une quarantaine ont déjà été tournées. Il y a encore pas mal d’ajustements à faire, concède Wit Bruurs, pour en faire un programme labellisé RTL (un réalisateur maison y travaille avec les équipes de Celsius) mais le contenu a convaincu la chaîne. Pour laquelle l'émission ne devrait pas représenter un gros budget au vu du confortable placement de produits: Carrefour fournit les produits, Demeyer les casseroles, Smeg les cuisinières...

Plutôt à l’aise avec la caméra, David Martin propose en effet des recettes ménagères très simples. Ce peuvent être des petits financiers à l’orange, des œufs brouillés ou une soupe de lentilles servie avec une poêlée de chou aux lardons… “L’idée n’est pas de faire une cuisine de restaurant en utilisant des ingrédients ou des ustensiles que les téléspectateurs n’ont pas chez eux, explique le chef. Mais de passer un message : rappeler qu’il y a moyen de s’amuser à la maison avec ce qu’on a dans ses armoires. Il s’agit de donner des recettes ou des petits conseils faciles à mémoriser et à refaire.” Et pour ceux qui n’auraient pas été très assez attentifs, les capsules seront évidemment disponibles sur le site de RTL avec les proportions, la recette écrite… Tandis qu’une application iPad devrait voir le jour prochainement.

674917305.jpg

Hier midi, c'est chez David Martin qu'avait lieu la présentation de cette nouvelle émission culinaire, dans un salon à l'étage de la "Bozar Brasserie" qui, après des débuts difficiles il y a deux ans, semble désormais bien tourner. "Au début, les gens disaient que je venais ici pour gagner du fric en vendant des plats de merde mais c'est pas vrai. Depuis deux ans, on n'a pas encore gagné un centime. Mais ça devrait commencer maintenant..."

Le chef français, installé depuis 17 ans en Belgique mais qui a gardé son accent chantant du Sud, fait le tour du propriétaire (ou plutôt du locataire) de sa magnifique brasserie Art Déco, entièrement restaurée à l'identique de ce qu'avait imaginé Victor Horta dans les années 20. Coût des travaux: 5 millions d'euros à charge de l'Etat belge, remboursés en quelques années par les droits sociaux payés pour ses employés, explique David Martin, qui a ici un bail de 2 x 10 ans.

Dans les caves de la "Bozar Brasserie", on découvre une belle grande cuisine, où la brigade s'attèle aux découpes des légumes et aux préparatifs en tout genre. Mais c'est la chambre froide qui impressionne. On y remarque en effet de nombreuses conserves maison de fruits, de légumes... Lesquelles finiront aussi bien dans les assiettes de la "Bozar Brasserie" que de "La Paix". Là-bas, le chef se concentre plutôt sur la mâturation des viandes et la préparation des charcuteries, qui feront à leur tour le chemin en sens inverse d'Anderlecht vers le Mont des Arts.

Photo 18-12-12 12 13 56.jpg

Pour illustrer les recettes simples qu'il proposera dès janvier sur RTL-TVI, le chef avait préparé deux petites dégustations. En plat, un excellent parmentier de joue de bœuf, bien fondant, accompagné d'une mousseline de pomme de terre.

En dessert, David Martin revisitait la tarte au citron meringuée façon mille-feuilles avec un sorbet citron.

Les présentations sont évidemment plus travaillées qu'à la maison mais les préparations sont simples et donnent des idées...

Photo 18-12-12 12 28 40.jpg

Écrire un commentaire