Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

12/11/2012

Kobe Desramaults, chef de l'année 2013

Ce midi, le guide GaultMillau dévoilait son palmarès 2013 lors d'un déjeuner de presse donné, comme c'est devenu une habitude, à la RTL House à Bruxelles. Un déjeuner préparé par Kobe Desramaults, du "In de Wulf" à Dranouter, élu "chef de l'année", succédant à Bart De Pooter. Cette édition 2013 est marquée par la création d'une nouvelle cotation à 18,5 sur 20, où débarquent Desramaults et le "Hertog Jan", un an après avoir décorché sa 3e étoile au Michelin. Tandis que le Bruxellois Christophe Hardiquest fait un bond remarqué à 19/20 avec son "Bon Bon" et qu'Arabelle Meirlaen monte à 18/20 avec son restaurant de Huy, qui prendra désormais son nom au lieu du "Li cwerneu"...

kobe desramaults,in de wult,gaultmillau 2013,chef de l'année,guide gastronomique,gaultmillau bélux

Le toujours très créatif Kobe Desramaults expliquait son travail du céleri-rave lors de son passage à Omnivore Bruxelles...


Le titre de chef de l'année de Kobe Desramaults est une consécration pour le jeune chef flamand de 31 ans dont on a beaucoup parlé en 2012. Il a notamment été l'un des invités vedettes du salon Omnivore à Bruxelles en mars dernier! Très influencé par la cuisine scandinave, il a fait de son "In de Wulf" à Dranouter un petit "Noma", où l'on travaille, recherche, expérimente. Qu'il s'agisse de faire du pain (le pain de campagne cuit au four à bois mis au point par sa boulangère Sarah Lemke est une tuerie, tout comme le beurre d'Alex Godart!), de créer un fromage ou d'imaginer un plat évidemment.

Pain.jpg

Ce midi, Desramaults a ainsi régalé ses convives avec sa cuisine nature. Il magnifie ainsi "simple" filet de maquereau de la criée de Dunkerque en le "brûlant" et en l'accompagnant d'une salade croquante de radis vert et feuilles de capucine dans une proposition parfaitement rafraîchissante accompagnée d'une huître d'Ostende au petit-lait et aux algues cueillies sur la plage d'Audresselles.

kobe desramaults,in de wult,gaultmillau 2013,chef de l'année,guide gastronomique,gaultmillau bélux

kobe desramaults,in de wult,gaultmillau 2013,chef de l'année,guide gastronomique,gaultmillau bélux

On reste dans le terroir flamand avec cette magnifique échine de porc de la "Ferme du Beau Pays" à Borre, cuite à basse température avec du lard et servie avec un excellent boudin noir maison et une salade de navet fermenté, herbes sauvages et escargots de Comines.

kobe desramaults,in de wult,gaultmillau 2013,chef de l'année,guide gastronomique,gaultmillau bélux

Jusqu'au dessert, Desramaults fait preuve de créativité en sortant de son chapeau une sphère meringuée à la bière de Pannepot et au craquelin de porc. Une composition glacée étonnante mais savoureuse qui démontre tout le talent du chef, à la foix technicien et proche du produit. 

kobe desramaults,in de wult,gaultmillau 2013,chef de l'année,guide gastronomique,gaultmillau bélux

En choisissant de récompenser Kobe Desramaults ou en faisant monter Christophe Hardiquest et Arabelle Meirlaen, le GaultMillau salue clairement la tendance actuelle d'une cuisine contemporaine tout en sobriété qui tente de magnifier les produits locaux en se rapprochant de la nature, une cuisine fortement influencée par l'approche nordique du Danois René Redzepi du "Noma". Même si le GaultMillau ne remet pas en cause la suprématie de Peter Goossens sur la gastronomie belge, malgré ses problèmes de santé cette année. Et qu'il maintient de grandes maisons classiques bruxelloises comme le "Comme chez soi" ou "Bruneau" (qui remonte même à 18/20) au sommet!

 

Les résultats détaillés de cette édition 2013 pour la Belgique

Progression en rouge / Descente en mauve

19,5/20

 

19/20


18,50/20


18/20

 

17/20

  • "A'qi" (Bruges)
  • "Château du Mylord" (Ellezelles)
  • "Le coq aux champs" (Soheit-Tinlot)
  • "Couvert Couvert" (Heverlee)
  • "La durée" (Izegem)
  • "Den Gouden Harynck" (Bruges)
  • "Dôme" (Anvers)
  • "L'eau vive" (Arbre)
  • "L'essentiel" (Temploux)
  • "L'éveil des sens" (Montigny-le-Tilleul)
  • "'t Fornhuis" (Anvers)
  • "Le fou est Belge" (Heure)
  • "Le gril aux herbes d'Evan" (Wemmel)
  • "Les gourmands" (Blaregnies)
  • "Hof Ter Eycken" (Ninove)
  • "Hostellerie Saint-Nicolas" (Elverdinge)
  • "Le Passage" (Bruxelles)
  • "De Plezanten Hof" (Hamme) monte à 17
  • "Le prieuré Saint-Géry" (Solre-Saint-Géry)
  • "Lemonnier" (Lavaux-St-Anne)
  • "Magis" (Bruges) 
  • "Nuance" (Duffel)
  • "De Schone Van Boskoop" (Boechout) monte a 17
  • "Slagmolen" (Opglabbeek) La plus belle terrasse
  • "Table d'amis" (Courtrai) Grand de demain en Flandre 


16/20

  • "Alexandre" (Bruxelles) Grand de demain à Bruxelles
  • "L'auberge de la Grappe d'or" (Torgny)
  • "Benoît en Bernard Dewitte" (Ouwegem)
  • "Bienvenue chez vous" (Namur)
  • "Bistrot Margaux" (Sint-Martens-Bodegem)
  • "Chai gourmand" (Gembloux) 
  • "C-Jean" (Gand)
  • "Cuisinémoi" (Namur)
  • "Cyrano" (Waimes)
  • "De Cuylhoeve" (Geel)
  • "D'Eugénie à Emilie" (Baudour) Meilleure carte des vins
  • "De Kristalijn" (Genk) monte
  • "De Pastorie" (Lichtaart)
  • "De Tuinkamer" (Beerzel)
  • "Didier Galet" (Sprimont)
  • "Eyckerhof" (Bornem)
  • "Fidalgo" (Tienen)
  • "Figaro" (Hasselt)
  • "Folliez Restaurant" (Malines) 
  • "Herbert Robbrecht" (Vrasene)
  • "Het Land" (Berlaar)
  • "Hostellerie Gilain" (Sorinnes)
  • "Hostellerie Lafarque" (Pepinster)
  • "Jaloa" (Bruxelles)
  • "Jan Van den Bon" (Gand)
  • "JER" (Hasselt)
  • "Kamo" (Bruxelles)
  • "Kasteel Diependael" (Elewijt)
  • "L’amandier" (Genval)
  • "La cinquième saison" (Mons)
  • "La fontaine Saint-Vincent" (Soignies)
  • "La paix" (Bruxelles)
  • "La table de Maxime" (Paliseul)
  • "La truffe noire" (Bruxelles)
  • "Le chalet de la forêt" (Bruxelles)
  • "Le coriandre" (Bruxelles)
  • "Le D'Arville" (Wierde)
  • "Le Fox" (La Panne)
  • "Le jardin des Bégards" (Liège)
  • "Le Pilori" (Ecaussines)
  • "Les Gribaumonts" (Mons)
  • "L'impératif" (Maisières) Grand de demain en Wallonie
  • "Lijsterbes" (Berlare)
  • "Manoir de Lébioles" (Spa)
  • "Michel" (Grand-Bigard)
  • "Molenberg" (Zwevegem)
  • "Philippe Fauchet" (Saint-Georges-sur-Meuse) 
  • "Restaurant Ugo" (Haine-Saint-Pierre)
  • "Samouraï" (Bruxelles)
  • "Sans cravate" (Bruges)
  • "Senza Nome" (Bruxelles)
  • "'t Aards Paradijs" (Merendree)
  • "'t Korennaer" (Nieuwkerken-Waas)
  • "'t Overhamme" (Alost)
  • "Terborght" (Huizingen)
  • "Vivendu" (Dilsen-Stokkem)
  • "Zeno" (Bruges)
  • "Zur Post" (Saint-Vith)


Autres distinctions

  • Chef de l'année: Kobe Desramaults au "In de Wulf" à Dranouter (18,5/20)
  • Grand de demain Bruxelles: Alexandre Dionisio du "Alexandre" à Bruxelles (16/20)
  • Grand de demain Wallonie: Benoît Neusy de "L'impératif" à Maisières (16/20)
  • Grand de demain Flandre: Mathieu Beudaert de "La Table d'amis" à Courtrai (17/20) 
  • Hôte de l'année: Lieve Goossens du "Hof Van Cleve" à Kruishoutem (19,5/20)
  • Italien de l'année: "Un altro mondo" à Wavre (14/20)
  • Asiatique de l'année: "Fong Mei" à Anvers (14/20)
  • La plus belle terrasse: "Slagmolen" à Opglabeek (17/20)
  • Sommelier de l'année: Pierre Thirifays de chez "Arabelle Meirlaen" à Huy (18/20)
  • La carte des vins: "D'Eugénie à Emilie" à Baudour (16/20)
  • Brasserie de l'année: "Bozar Brasserie" à Bruxelles (15/20)
  • Le dessert de l'année: "Bruneau" à Bruxelles (1!/20)
  • Meilleur restaurant des légumes Wallonie-Luxembourg: "La distillerie" à Bourglinster (18/20)
  • Meilleur restaurant des légumes Flandre: "Volta" à Gand (14/20)
  • Prix-plaisir Bruxelles: "Madou's Provence" (14/20)
  • Prix-plaisir Wallonie: "Delys" à Saint-Georges-sur-Meuse (14/20)
  • Prix-plaisir Flandre: "Veranda" à Anvers (14/20)
  • Nouveauté de l'année Bruxelles: "Bowery" (14/20)
  • Nouveauté de l'année Wallonie: "Au gré du vent" à Seneffe (13/20)
  • Nouveauté de l'année Flandre: "Cuisine33" à Knokke-Heist (14/20)
  • Pâtissier de l'année: Joost Arijs à Gand
  • Chocolatier de l'année: David Maenhout du "Chocolatier M" à Knokke


Et côté luxembourgeois?

L'édition 2012 du "GaultMillau" ne marque guère de changements. Le guide a choisi de promouvoir cette année la cuisine de Thierry Duhr du "Bouquet garni" à Luxembourg, nommé chef de l'année et qui grimpe à 16/20.

Les résultats détaillés de cette édition 2013 au Luxembourg

Progression en rouge

18/20

  • "Clairefontaine" (Luxembourg)
  • "Lea Linster" (Frisange)
  • "La distillerie" (Bourglinster) Meilleur restaurant de légumes Wallonie-Luxembourg
  • "Mosconi" (Luxembourg)

17/20

  • "Ristorante Favaro" (Esch-sur-Alzette) 

16/20

  • "Bouquet garni" (Luxembourg) Chef de l'année 2013
  • "La Gaichel" (Gaichel)
  • "Ma langue sourit" (Moutfort)

15/20

  • "Côté cour" (Luxembourg)
  • "De Jangeli" (Mondorf-les-Bains)
  • "K Restaurant" (Huldange)
  • "Kamakura" (Luxembourg)
  • "Le grillon" (Osweiler)
  • "Mathes" (Ahn)
  • "La mirabelle" (Luxembourg)
  • "Les roses" (Mondorf-les-Bains)

Autres distinctions

  • Chef de l'année: Thierry Duhr du "Bouquet garni" à Luxembourg (16/20).

Envie de lecture?

  • Guide GaultMillau Bélux 2013 (628 pp., 27€).
    En vente en librairies et sur www.gaultmillau.be dès aujourd'hui.
    Comme l'année dernière, on promet aussi une application iPhone début 2013. Espérons qu'elle verra le jour cette année...

Commentaires

Voilà un menu qui m'a l'air tout à fait intéressant par le choix et l'association des produits... on aurait voulu y être...

Écrit par : Eloïse | 13/11/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire