Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

03/11/2012

Le hamburger, miroir de l'Amérique

Dans "Le hamburger, histoire sociale des Etats-Unis", Josh Ozersky offre une passionnante grille de lecture des Etats-Unis à travers le burger.

hamburger,livre hamburger,josh ozerky


Dans “Barack Obama, au cœur de la Maison Blanche”, documentaire de William Karel diffusé ce mardi à 22 h 50 sur France 2, on peut voir le président américain quitter, excédé, une réunion sur l’Afghanistan. Que fait-il pour se calmer ? Il passe dans les bureaux de ses collaborateurs pour prendre les commandes et se rendre au “Five Guys” du coin pour aller chercher lui-même burgers, frites et soda.

Si l’image est si parfaite, ce n’est pas seulement qu’elle montre un président américain accessible, c’est qu’elle met en œuvre un des symboles de l’Amérique : le hamburger. “Ce qui définit l’Américain, c’est qu’il voit dans le hamburger un paquet de significations et pas seulement un paquet de viande”, affirme Josh Ozersky dans son essai “Le hamburger, une histoire sociale des Etats-Unis”, paru en 2008 et qui vient d’être traduit chez Buchet-Chastel. Qu’Obama soit réélu mardi ou que l’improbable Mitt Romney accède à la fonction suprême, l’Amérique trouvera à coup sûr à sa tête un défenseur acharné de cette incarnation de l’American Way of Life. Car l’Oncle Sam ne plaisante pas avec le burger ! Ozersky peut ainsi se montrer lyrique dans sa défense, et illustration : “Chaque burger est aussi parfait en soi qu’un hexamètre homérique. Le petit pain et le burger ont été créés l’un pour l’autre, et leur symbiose s’exprime dans le langage de la géométrie circonférentielle.”

hamburger,livre hamburger,josh ozerky

Plus sérieusement, l’auteur se propose de revenir sur 200 ans d’histoire américaine en balayant d’abord un mythe, celui du hamburger ayant traversé l’Atlantique avec les premiers émigrés de Hambourg. Quand ceux-ci débarquent à New York, il est en effet déjà là pour les attendre. Ou en tout cas “l’australopithèque de la famille hamburger”. La première recette de “saucisse de Hambourg” apparaît en 1763 dans un livre anglais, “The Art of Cookery” d’Hannah Glasse ! Il s’agissait d’une saucisse fumée de viande et de gras de bœuf au vin rouge et au rhum. A la fin du XIXe, c’est déjà un classique vieillissant aux Etats-Unis, le bœuf ayant triomphé du porc grâce aux immenses élevages des plaines du Midwest et à l’apparition des premiers wagons frigorifiques !

Si plusieurs institutions revendiquent l’invention du hamburger, Ozersky met tout le monde d’accord en situant sa naissance quand il apparaît sous la forme semi-industrielle qu’on connaît aujourd’hui : pain brioché rond, steak fin, concombre, ketchup et moutarde. C’est-à-dire quand Billy Ingram adapte le système fordiste à la production de burgers. On est en 1926 à Wichita, Kansas, et White Castle s’apprête à devenir la première chaîne de fast-food de l’histoire. Si elle est toujours en activité dans quelques villes US, celle-ci n’a jamais connu le développement de McDonald’s, dont l’auteur retrace évidemment la success story. Celle d’une chaîne qui a réussi son rêve d’être présente à chaque carrefour ou presque des Etats-Unis. Au risque de s’imposer, plus tard, comme un symbole du grand capitalisme et de l’uniformisation, pour ne pas dire de l’américanisation, du monde.

hamburger,livre hamburger,josh ozerky

Si Josh Ozersky évoque les dangers écologiques, sanitaires et sociaux liés à la surconsommation à l’échelle mondiale du hamburger ou les dernières tendances des gourmet burgers, on sent surtout dans son essai une nostalgie pour un temps révolu (celui des drive-in des années 50) et une vraie fascination pour les entrepreneurs visionnaires de White Castle, McDo, Burger King et autres Wendy’s.

Se dévorant comme un burger bien juteux, cette “Histoire sociale des Etats-Unis” permettra également aux fétichistes de tout connaître de la spatule à écraser la viande sur la plaque de cuisson, du cheeseburger, du Big Mac, du “Happy Meal”, du drive-in…

hamburger,livre hamburger,josh ozerky

 

Des recettes

 

hamburger,livre hamburger,josh ozerky

Envie de lecture?

Le hamburger. Une histoire sociale des Etats-Unis est publié par Josh Ozersky chez Buchet-Chastel (144 pp., env. 15€). Traduit de l'américain par Françoise Jaouën.

 

Adresses de burgers
(hors USA)

L'endroit est très BC-BG mais Quentin (FERME) propose sans doute les meilleurs hamburgers de Bruxelles, avec des créations souvent originales (au porc, au poulet...).

Chez Ellis Gourmet Burger, place Sainte Catherine, on revient aux sources du hamburger, en préparant notamment des burgers sur toasts comme au "Louis' Lunch" de New Haven dans le Connecticut. Mais il y a aussi les classiques et un excellent burger à l'agneau!

hamburger,livre hamburger,josh ozerkyHemgie's est l'un des derniers à s'être lancé dans le burger à Bruxelles, préparé avec une bonne viande écossaise Ashdale mâturée.

Cool Bun propose de bons hamburgers dans une ambiance malheureusement un peu froide. On est loin des drive in des Fifties...
hamburger,livre hamburger,josh ozerkyUn classique bruxellois. Dans une ambiance de vieux Drive In, Le Balmoral propose un burger parfois excellent, parfois moins. Le débat entre les anciens nostalgiques et les nouveaux est ouvert.
A côté de la place Flagey, Les Super Fills du Tram ont trouvé leur public avec un snack sympa aux burgers pas trop mal.
  • 22 rue Lesbroussart 1050 Ixelles.
    Ouvert tous les jours de 12h à 15h et de 18h à 23h. Brunch le dimanche jusque 17h.
    Rens. : 02.648.46.60. 
  • Notre critique...
Classique étudiant, L'amour fou s'est donné une nouvelle jeunesse et propose notamment de bons hamburgers originaux. On adore celui au canard! 
hamburger,livre hamburger,josh ozerkyA Liège, le très sympathique snakc Frenzy Tasty Bar revisite à sa façon le burger. Ce ne sont plus vraiment des hamburgers, plutôt des sandwiches mais c'est vraiment sympa!
  • 33 rue de la Casquette 4000 Liège.
    Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 16h. Fermé dimanche et lundi. 
    Rens. : 04.221.07.17 ou www.frenz-bar.be. 
  • Notre critique...
A Lasne, Bliss surfe lui aussi sur la vague US dans un beau resto. Hamburgers chargés mais corrects. Sans plus.
hamburger,livre hamburger,josh ozerkyA Paris, le célèbre boucher Yves-Marie le Bourdonnec (qui fournit la boucherie du "Foodstock" à Waterloo) propose chez Blend Burger d'excellents hamburgers à partir d'une viande exceptionnelle.
hamburger,livre hamburger,josh ozerkyPour ceux qui ne peuvent courir jusqu'à New York pour goûter un vrai hamburger, le Bar Boulud du Mandarin Oriental à Londres offre un excellent palliatif. On s'y croirait! Normal puisque Daniel Boulud, un Français, est considéré comme un des grands chefs américains.

Écrire un commentaire