Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

L'impératif: classiquement moderne (Mons, Hainaut)

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

Installés depuis 8 ans à Maisières, en lisière de Mons, Benoît Neusy et son épouse ont fait de «L’impératif» l’un des rendez-vous gourmands du coin. Et l’on se presse, le samedi soir, pour venir s’attabler dans cette belle ferme ancienne aménagée avec goût. Avec ses tables aux nappes blanches impeccables, sa vaisselle soignée, ses lustres enveloppés, l'endroit est à la fois cosy et cossu. Et le sourire est de mise pour accueillir et conseiller les clients.

l'impératif maisières,benoît neusy,restaurant mons

 On ne cache pas ici qu’on rêve d’un macaron Michelin. On pratique d’ailleurs déjà les mêmes tarifs, avec une carte onéreuse et quelques formules plus abordables (lunch à 40€, menu «Envie d’iode» 4 serv. à 60€). Mais, ce soir-là, c’est vers son menu «confiance», en 4 ou 6 serv. (60 ou 75€, avec un petit supplément truffe à 5€), que le chef oriente les gourmets curieux. C’est en effet lors de cette dégustation Terre-Mer à l’aveugle que Benoît Neusy se lâche avec ses créations les plus originales.

l'impératif maisières,benoît neusy,restaurant monsl'impératif maisières,benoît neusy,restaurant mons

Passées quelques mises en bouche assez classiques mais bien faites (tartare de saumon, velouté de patate douce, mini-croquette aux crevettes ou mini-burger de foie gras et figues), on se réjouit de la première entrée. Une belle assiette composée autour du veau et l’huître: tartare de veau et huître au piment d’Espelette, roulés de veau au king crab, beignet d'huître. Avec, en sus, une surprenante et agréable glace dont le contenu sera révélé après dégustation: de la cervelle de veau!

l'impératif maisières,benoît neusy,restaurant mons

Les Saint-Jacques rôties s’offrent ensuite une espuma de pommes de terre et une belle portion de truffes d'été, dans un accord simple et réussi.

l'impératif maisières,benoît neusy,restaurant mons

Alors qu’au contraire, le sandre est un peu perdu au milieu de l’assiette avec ses écailles de saucisse de Morteau, ses légumes d’automne glacés, son stoemp aux choux de Bruxelles ou encore sa mousseline de légumes verts façon potage saint germain.

l'impératif maisières,benoît neusy,restaurant mons

Les appétits les plus accrochés pourront s’arrêter sur le beau charriot de fromages, les autres passeront directement aux douceurs. Ce peut être un savoureux gâteau composé d’un financier à la vanille, d’une couche de gelée de fruits rouges et d’une panna cotta, surmonté d’un délicieux sorbet au cassis. Un dessert de pâtissier travaillé (par un jeune apprenti prometteur) qui clôture joliment un repas sans réelle fausse note, où saveurs classiques et techniques modernes cohabitent harmonieusement.

l'impératif maisières,benoît neusy,restaurant mons

Cette critique a été publiée dans le "Trends-Tendances" du 18 octobre 2012.

Envie d'y goûter?

  • Cote: 8/10.
  • Cuisine: 

    moderne

    .
  • Cave: française classique.
  • Cadre: 

    cossu

    .
  • Terrasse: oui.
  • Parking: oui.
  • Adresse: 208 rue Grande 7020 Maisières.
  • Rens.: 065.35.52.55 ou www.limperatif.be.
  • Ouverture: lundi, mercredi, jeudi midi, vendredi, samedi soir et dimanche midi.

l'impératif maisières,benoît neusy,restaurant mons

féminin.gifLa fille: "Dommage qu’il n’y ait pas un menu en-dessous de 50€! Mais j’ai beaucoup apprécié la cuisine très savoureuse de Benoît Neusy et la régularité de l’ensemble. Au contraire du garçon, j'ai aimé le plat de sandre, classique mais bien fait, par contre le poisson était un rien trop cuit."

masculin.gifLe garçon: "Même si les vins étaient plutôt bons (vins de pays de l’Hérault et du Sud-Ouest et pinot noir californien), cela reste des "petits" flacons et la sélection de 3 verres est quand même à 25€. De même, l’apéritif maison, le Cerdon, une méthode traditionnelle rosée de Haute Savoie, est une belle découverte mais quasiment au prix du champagne (10€ le verre)!" 

l'impératif maisières,benoît neusy,restaurant mons

Les commentaires sont fermés.