Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Strofilia, bon comme là-bas

«Strofilia» est une taverna grecque comme on en fait peu à Bruxelles, où l'on propose une cuisine grecque savoureuse et authentique comme là-bas. Certes, les prix ne sont pas tout à fait les mêmes qu’en Grèce, mais il faut dire que la déco n'a rien à voir non plus!

cuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxelles

Le patron, originaire du Pirée, qui avait d’abord lancé l’«Ouzerie Mezedopolio» de la chaussée d’Ixelles, a investi il y a quelques années une ancienne maison de négoce de vin du XVIIe siècle. C’est d’ailleurs de cet ancien passé que vient le nom «strofilia», qui signifie «pressoir traditionnel».

cuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxelles

Que l’on mange dans la très belle cave voûtée au sous-sol, dans l’espace lounge élégant et épuré de l’entrée ou dans la grande salle du fond, en briques apparentes rustico-industrielle, le cadre est enchanteur. Chaleureuse, cette dernière salle se fait un un rien byzantine aussi avec ce lustre-chandelier suspendu au plafond et ces mosaïques. Tandis que la déco se compose de quelques antiquités: coffres en bois peints, chaises paysannes, fenêtre en bois...

cuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxelles

La carte - qui change deux fois par an avec quelques suggestions en hiver - est assez épurée en ce retour de vacances. Mais on y retrouve les plats essentiels d’un bon mezedopolio (resto à mezze), avec une petite dose de créativité parfois : avgotaracho (la poutargue grecque), poulpe grillé, salade dakos crétoise, taramossalata, fava de Santorin...

cuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxelles

Parmi les mezze froids, on choisit un de grand classique, la melitzanosalata (8,50€), la purée d’aubergine. Servie un peu froide dans un joli bocal, il faut qu’elle se réchauffe un peu mais elle est goûtue, préparée avec des amandes et de la féta. Tandis que la tsirossalata (8,50€) est bien agréable, une salade tiède de petits maquereaux marinés et flambés à la tsikoudia (le raki crétois, une sorte de grappa).

cuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxellescuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxelles

Les mezze chauds enchaînent ensuite sans décevoir. Excellentes, les brochettes d’agneau parfumées au mastic sont cuites à la perfection, même si on ne sent pas vraiment la sève du pistachier lentisque au goût résineux si particulier (10€). La pita kessarias (7,50€), une pâte filo fourrée de pastourma (pastrami), de fromage et de tomates est un pur délice. Enfin, les roulades d'aubergines farcies à la viande hachée (9,50€) rendent nostalgiques. De la vraie cuisine de yaya (grand-mère)! 

cuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxelles

L’assyrtiko Argyros (29€), un vin minéral sec et fruité de Santorin, était le compagnon idéal de ce repas simple, mais bien cuisiné, avec des produits de qualité. Ça change des restos grecs de bas étage!

cuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxelles

 

Cette critique a été publiée dans le "Trends-Tendances" du 20 septembre 2012.

Envie d'y goûter?

  • Cote: 7/10.
  • Cuisine: grecque.
  • Cave: belle carte grecque.
  • Cadre: éclectique élégant.
  • Terrasse: non.
  • Parking: non.
  • Adresse: 11-13 rue du Marché aux Porcs 1000 Bruxelles.
  • Rens.: 02.512.32.93 ou www.strofilia.be.
  • Ouverture: fermé samedi midi et dimanche.

cuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxellescuisine grecque,resto grec,strofilia,grec bruxelles

féminin.gifLa fille: "97€ pour un repas pour deux avec mezze variés, bouteille de vin et deux desserts, c'est bien au-dessus des restos grecs habituels mais ça reste raisonnable. D’autant que les desserts n’étaient pas mal du tout, un typique ravani, un gâteau de semoule parfumé au mastic (même si là aussi on ne sentait pas vraiment le mastic) et un gâteau au manouri et aux abricots."

masculin.gifLe garçon: "Après un repas au "Strofilia", on dévore le livre de Philippe Bidaine, «Grèce Gourmande» paru chez Racine où l’on retrouve des recettes réalisées par le chef du restaurant, dont certaines qu'on a pu goûter sur place..."

Les commentaires sont fermés.