Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Calabaza en tacha & mozzarella

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

Typique de la Fête des morts mexicaine, la calabaza en tacha est un potiron confit. Ici, nous avons choisi d'utiliser un Sweet Dumpling ou patidou, un potiron sucré à la chair jaune et farineuse, que l'on prépare souvent farci. Traditionnellement, on le mange comme un dessert. En Equateur, on mange aussi du potiron confit, appelé dulce de zapallo, qu'on accompagne souvent de fromage frais. N'ayant pas de fromage latino-américain sous la main, nous avons utilisé de la mozzarella et l'accord était parfait. Soit une recette à mi-chemin entre le fromage et le dessert... Totalement confit, le potiron peut ici se manger avec la peau, surtout si on choisi un potiron bio. Nous aurions pu le confire un peu plus, certaines recettes utilisant des tranches de potirons plutôt qu'un potiron entier pour accélérer le processus. Avantage cependant, nous pouvions encore profiter du goût du patidou.

Ingrédients:

1 potiron Sweet Dumpling (env. 500 g), 350 g de sucre de palme (au Mexique, on utilise du piloncillo), 2 bâtons de cannelle, 3 clous de girofle, 2 grains de poivre de Jamaïque, le zeste et le jus d'une demi-orange, 500 ml d'eau, 1 c.à.s. de mélasse, 1 mozzarella.



Préparation:

Dans une petite casserole, placer le sucre de palme coupé en morceaux, la cannelle, les clous de girofle, le poivre de Jamaique, le zeste et le jus d'orange. Ajouter l'eau et la mélasse et laisser fondre doucement.

Lorsque le liquide bout, y plonger le potiron et cuire pendant une heure et demi (voire plus) en retournant de temps en temps. La courge doit être parfaitement confite.

Sortir le potiron du sirop et le découper en quartiers en ôtant les graines. Servir avec la mozzarella.

Sweet dumpling mozzarella.jpg

Commentaires

  • Bien envie de tester ça pour célébrer la Toussaint de façon culinaire. Il faut juste que je trouve un petit potiron qui pourra entrer dans mes casseroles, ceux du jardin sont trop gros. Je pense que je percerais le potiron de quelques trous, pour que le sucre l'envahisse complètement...

  • Certains le coupent même en morceaux pour avoir vraiment quelque chose de très confit. Mais ici servi avec le fromage, de manière plus écuadorienne que mexicaine, c'était pas mal d'avoir quelque chose de pas trop sucré. Mais j'ai bien envie de retenter l'expérience en procédant autrement, juste pour voir, car c'était très bon!

  • J'en ai préparé une version très confite hier et c'est délicieux (recette sur mon blog): Merci pour l'inspiration!

  • Hello !
    N'est pas le patidou courge fantastique pour remplacer la pâte d'amande ?
    Merci à vous

  • J'adore les potirons sucrés et cette recette me tente vraiment bien, elle me fait vaguement penser à celle japonaise du kabucha nimono où le potiron, le kabucha (une variété très dense et plus sucré), est cuit dans un bouillon sucré-salé. Mais j'aimerais vraiment goûter le patidou. Où peut-on en trouver?

  • Voici l'adresse dont je t'ai parlé pour les potirons:

    La ferme du Maustitchi
    Rue Ernest Depré 13
    6142 LEERNES (Fontaine-l'Evêque)
    BELGIQUE

    Il cultivent beaucoup de variétés différentes dont le patidou.

Les commentaires sont fermés.