Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/09/2010

Bouchery: un excès de créativité

Dernier chef du feu "Bistrot du Mail" (dont l'avenir reste toujours incertain), Damien Bouchery a sans doute pâti de l’aura de celui qui avait apporté son étoile au lieu, Stéphane Lefebvre, parti ouvrir ses "Petits oignons" à Jodoigne. Malgré les critiques mitigées, le Breton a choisi de rester à Bruxelles en reprenant "Le pain et le vin", restaurant jusqu'il y a peu étoilé de la chaussée d'Alsemberg à Uccle. La déco a été repensée avec goût et élégance, adoptant des tonalités blanches et crème rehaussées de lampes turquoises. On se sent dès lors très bien dans ce "nouveau" restaurant…

Table1.jpg

Pour accueillir les convives, pain rustique et un bon beurre aux algues maison. Tandis que la dégustation débute par une mise en bouche surprenante, un bouillon garni d’une huître pochée, de bulots, de blé et de choux-fleurs colorés. La préparation, intéressante mais trop salée, manque un peu de finition...

Mise en bouche.jpg

En entrée (19€), on choisit l’œuf mollet et sa poêlées de cèpes au lierre terrestre, agréable mais sans plus, l’œuf manquant un peu de cuisson. Par contre, le "contraste" de foie gras de la ferme de La Tour, proposé grillé et en carpaccio, s’accommode divinement de délicieuses figues noires de Soliès (crues et cuites) et d’éclats d’amandes fraîches. On se demande juste ce que vient faire cette espuma au saké !

Oeuf mollet.jpgFoie gras.jpg

En plats (24€), la lotte, confite au thé vert et frite, est servie avec un mijoté de coco de Paimpol et une inutile espuma de homard. Un plat qui pourrait réellement séduire mais l’accord est un peu bancal. La hampe de bœuf Wagyu est par contre parfaitement cuite, accompagnée d’une mousseline de rates du Touquet à la moutarde Savora.

Lotte.jpgBoeuf wagyu1.jpg

Dessert.jpgAu moment du dessert (9€), on opte pour le croustillant à la figue. En fait, une tuile garnie d’une espuma de pistache qui côtoie un original caramel d’olives noires. Une proposition une fois encore a priori intéressante mais qui manque finalement d’harmonie, sel et caramel se faisant trop présents.

Au final, on se perd un peu dans cette volonté de Damien Bouchery de tenter d’épater la galerie en recourant à des herbes sauvages, des accords de goûts aventureux, des textures ou des techniques modernes. A trop vouloir en faire, le chef finit par agacer. Même si, malgré tout, on a envie de le suivre…

 

Cette critique a été publiée dans le "Trends-Tendances" du 23 septembre 2010.

  • Cote: 7/10.Logo trends.jpg
  • Cuisine: créative.
  • Cadre: épuré.
  • Cave: très belle carte française.
  • Terrasse: oui.
  • Parking: non.
  • Adresse: 812A chée d'Alsemberg 1180 Bruxelles.
  • Rens.: 02.332.37.74 ou www.bouchery-restaurant.be.
  • Ouverture: fermé samedi midi, dimanche et lundi.
Déco5.jpgTable.jpg
 
Le petit plus du blog:

féminin.gif Le grain de poivre de La fille: "Pour l'instant, la principale réussite de "Bouchery", c'est vraiment sa déco, sobre mais somptueuse... Un peu marre des espumas à toutes les sauces..."

masculin.gif Le grain de sel du Garçon: "Damien Bouchery est en effet certainement un jeune chef à suivre. Espérons qu'il sache d'abord se concentrer sur les saveurs plutôt que de vouloir en mettre plein la vue! Et qu'il revoie sa sélection de vins au verre (un blanc, un rouge, 8€), franchement hors de prix vu la qualité des breuvages proposés..."

Commentaires

Ah ah j'ai l'impression que vous tombez souvent sur des restos à espumas ; )
Je n'ai rien contre ca tant que ca apporte quelque chose au plat, et sur un plat, pas sur tous les intitulés sinon ca devient lourd. Pas besoin d'en mettre partout pour montrer que le chef est au courant de ce qui est à la mode.

Écrit par : foodandfashion | 23/09/2010

Répondre à ce commentaire

Nous sommes sur la même longueur d'ondes...

Écrit par : Le garçon | 23/09/2010

Répondre à ce commentaire

« Damien Bouchery de tenter d’épater la galerie en recourant à des herbes sauvages, des accords de goûts aventureux, des textures ou des techniques modernes. À trop vouloir en faire, le chef finit par agacer. »

C’est votre acharnement et votre méchanceté qui finissent par agacer. Votre critique, parsemée de petites mesquineries, me fait gentiment sourire.

Vous êtes vous un peu penché sur le personnage qu’est Damien Bouchery ?
Avez-vous réellement fait votre travail de journaliste ?

Je sors à l’instant du Bouchéry. Notre première visite (et pas la dernière!).
Nous étions 4.
Nous sommes régulièrement dans des restaurants étoilés.
Mes amis et moi-même avons très bien mangé ! La qualité vaut, et parfois même dépasse, certaines tables de renom!
Quant à Damien Bouchery, ce jeune homme de 32 ans, nous épate par sa simplicité.
Nous sommes touchés lorsque nous apprenons, que ce jeune Breton, a monté sa propre affaire juste par le biais de petites économies mises de côté jour après jour.
Il est tout sauf « SHOW-OFF » tel que vous le décrivez dans votre article !
Ce passionné et bosseur mérite de l’encouragement. Il me semble que votre critique aurait pu être soutenu par une autre note que celle de l’agressivité. Votre avis est bien évidemment respectable, mais il est important de rester bien veillant.
De plus, je me permets en tant qu’historien d’art, de vous signaler que « l’excès de créativité » n’existe pas !

Joost

Écrit par : Joost | 02/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Joost,

Si vous nous avez trouvé méchants, que dois-je dire de la tonalité de votre commentaire.
Il n'y a aucune méchanceté dans cette critique, juste l'expression d'une déception.
Nous avions eu la chance de pouvoir découvrir la cuisine de M. Bouchery du temps du "Bistrot du Mail" (http://lacuisineaquatremains.blogs.lalibre.be/archive/2009/06/04/relais-assure-au-bistrot-du-mail.html) et nous avions été vraiment enchantés. Et c'est donc avec enthousiasme que nous nous sommes attablés chez "Bouchery", ravis que ce jeune chef ait pu trouver une adresse à son nom.
Nous n'aurions pas demandé mieux que d'apprécier pleinement le repas. Je persiste qu'il est franchement difficile de parler de simplicité à propos de la cuisine de "Bouchery". Trop d'ingrédients, beaucoup d'artifices inutiles... Cependant de l'imagination certainement et une belle dose de talent, qui s'exprimerait peut-être mieux s'il se montrait plus canalisé, plus concentré dans l'assiette.
Et puis, il faut reconnaître quelques couacs, comme le prix des vins au verre, loufoque au vu de la qualité.... Il nous est arrivé de trouver des verres de grands vins pour 5€ dans un resto deux étoiles! Pour 8€, chez Bouchery, on n'a droit qu'à des breuvages sans intérêt...
Une fois encore, je ne souhaite que du bien à M. Bouchery et, comme nous le précisons en conclusion, nous avons, malgré la déception, envie de continuer à le suivre. Nous reviendrons donc certainement goûter sa cuisine pour réviser, ou non, notre jugement... Sans aucune méchanceté, juste en toute subjectivité...

Écrit par : Le garçon | 02/10/2010

Répondre à ce commentaire

Dernière chose, 7/10 c'est quand même pas mal!

Écrit par : Le garçon | 02/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour, bravo pour le ton et le contenu de votre blog, je l'ai déjà mis dans mes favoris. Je l'ai découvert en cherchant des infos sur ce restaurant car je viens bientôt en week end à Bruxelles mais votre avis me fait hésiter à y aller. Comme vous semblez être de fins gourmets, auriez-vous un bon restaurant à me conseiller ? Merci d'avance !

Écrit par : Ariane | 06/03/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Ariane et merci!

En effet, nous n'avons pas été convaincus par cette première visite au "Bouchery". La déco est très belle mais les accords de goûts étaient trop complexes et mal maîtrisés. Ceci dit, vous pouvez toujours essayer et vous faire votre propre opinion, le jeune chef français a quand même du talent.
Dans le même style, je préfère la cuisine du "Jaloa" (le restaurant, pas la brasserie) ou du "Chalet de la Forêt". Mais ce sont des endroit un peu plus chers.
Pour votre week-end à Bruxelles, je vous conseille également, le "YuMe" (surtout le "Yu") pour aller boire un verre et manger des tapas asiatiques. Si vous voulez goûter à des cupcakes délicieux, je vous invite à aller chez "Lillicup". Pour un resto sympa plus concept, "Le café des spores", repris par un jeune chef parisien, où l'on ne cuisine que des champignons. "Kamo" pour le japonais et "Viva M'Boma" (notre resto préféré à Bruxelles) pour les abats et en particulier le choesels (un plat bruxellois oublié). Au "Vieux Bruxelles" pour une ambiance et une cuisine bruxelloises sans chichis (filet américain et moules-frites).

http://lacuisineaquatremains.blogs.lalibre.be/archive/2010/03/05/carte-gourmande-de-bruxelles.html
Si vous ouvrez en grand cette carte google, vous aurez une liste plus complète de nos adresses à Bruxelles.

Bonne soirée et très bon week-end à Bruxelles.

Écrit par : La fille | 07/03/2011

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup pour toutes ces adresses, c'est très gentil. Le Jaloa me dit bien a priori (Viva M'Boma plairait sûrement à mon ami mais je ne suis pas trop fan d'abats). On adore les Japonais mais on y mange très souvent à Paris donc on va rester un peu plus couleur locale ! On ira peut-être aussi au Vieux Bruxelles. N'hésitez pas de votre côté à me contacter si vous souhaitez des bonnes adresses à Paris ! Bonne soirée

Écrit par : Ariane | 07/03/2011

Répondre à ce commentaire

Plus couleur locale, je vous conseille aussi François, place Ste Catherine, ils ont également une poissonnerie et servent du très bon poisson. Les croquettes aux crevettes sont parmi les meilleures de Bruxelles.

Écrit par : La fille | 08/03/2011

Répondre à ce commentaire

merci beaucoup, je note, j'ai très envie de goûter des croquettes aux crevettes

Écrit par : Ariane | 10/03/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir et merci beaucoup pour vos bons conseils. On a beaucoup aimé notre diner chez Jaloa, c'était une vraie bonne surprise, un festival de saveurs. Pour le reste, on est restés assez classiques ! Voir http://bit.ly/ff5bRW

Écrit par : Ariane | 28/03/2011

Répondre à ce commentaire

De rien Ariane! Ce fut un plaisir de vous conseiller.

Écrit par : La fille | 29/03/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire