Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Gnocchetti aux edamame, tomates-cerises, réduction balsamique-soja

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

Ça faisait longtemps que j'avais cette idée de gnochetti (petits gnocchis) aux edamame dans la tête. Mais j'avais envie de les associer à des tomates-cerises, j'attendais donc impatiemment que la saison des tomates arrive.

plat gnocchi.jpg
Photo Olivier Philippart

Nous aimons beaucoup les edamame, les haricots de soja frais, que nous avons découverts à New York, où ils sont très souvent proposés dans les bars et restos japonais pour accueillir les clients. Là-bas on, en trouve des frais mais ici, on les trouvera congélés chez "Nagomi" (Ex-"Tagawa Super Store"). On les mange souvent en snack, simplement ébouillantés et additionnées d'un peu de sel. Mais on pourra aussi les ajouter à une salade ou les manger en purée par exemple.

Ingrédients (pour 4 pers.):

Pour les gnocchetti: 200 g d'edamame décongelés et décortiqués (compter à peu près 500 g d'edamame non écossés), 2 c.à.s. de faisselle, 1 oeuf, 150 g de farine (+ un peu pour travailler la pâte), sel, poivre.
Pour la sauce: 250 g de tomates-cerises, 150 g d'edamame décongelés et décortiqués, deux gousses d'ail, huile d'olive, sel, poivre.
Pour la réduction balsamique-soja: 50 ml de vinaigre balsamique, 30 ml de sauce soja japonaise, 30 ml de miel, 1 c.à.c. de maïzena (fécule de maïs).

edamame paquet.jpgfèves soja.jpg

Préparation:

Préparer les gnocchetti. Mixer les edamame avec l'oeuf et la faisselle jusqu'à obtention d'une pâte lisse. Saler et poivrer.

Mélanger la pâte ainsi obtenue avec la farine tamisée et la travailler de manière à former une pâte plus épaisse. La pâte doit pouvoir être travaillée mais elle est légèrement collante. Il ne faut pas mettre trop de farine car le goût d'edamame est très délicat.

pâte collante.jpgpâte finie.jpg

A l'aide d'un peu de farine supplémentaire, former des boudins de pâte et les détailler les gnochetti (des petits gnocchis).

gnocchi.jpg

Déposer les gnocchetti sur un grand plateau fariné. Réserver.

Préparer la réduction balsamique-soja en mettant dans une casserole le vinaigre, la sauce soja et le miel. Faire réduire à feu très doux pendant 15 min. En fin de cuisson, ajouter un peu de maïzena délayée dans un peu d'eau pour faire épaissir légèrement.

Dans le même temps, préparer la sauce. Couper l'ail finement et le faire revenir quelques secondes dans l'huile d'olive puis y ajouter les tomates cerises coupées en dés. Après 5 à 10 min de cuisson, ajouter les edamame. Les faire réchauffer quelques minutes dans la sauce, c'est prêt.

Cuire les gnocchetti à l'eau bouillante salée. Ils doivent remonter à la surface. Les égoutter et les mélanger à la sauce. Remplir les assiettes et, au moment de servir, ajouter un peu de réduction balsamique-soja par-dessus. Pas trop, pour ne pas tuer le goût des edamame.

 

féminin.gifLa fille: "Le goût des edamame n'est pas évident à conserver en faisant des gnocchetti. Le résultat est assez satisfaisant ici mais on peut encore faire mieux je pense. C'était ceci dit très bon."

masculin.gifLe garçon: "On peut aussi réaliser cette recette en ne faisant pas la réduction balsamique-soja. On sentirait du coup encore mieux les edamame mais on perdrait une touche d'originalité, la réduction s'associant très bien à la sauce et aux gnocchetti."

Commentaires

  • Recette intéressante. Mais équilibre difficile à atteindre par rapport aux légumes. Merci pour cette élucubration sympa. A jeudi.

  • Chouette idée! J'essayerais bien avec un bouillon dashi et de la coriandre fraîche...histoire de japoniser ces gnocchi jusqu'au bout ;-)

Écrire un commentaire

Optionnel