Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

04/02/2010

Le Coriandre: une table qui monte

A Watermael-Boistfort, on sait depuis longtemps que l’élégant "Coriandre" est une adresse sûre, plébiscitée par de nombreux habitués, certains se faisant un devoir de venir goûter à chaque nouveau menu dégustation du chef ! Un menu dont certains plats ornent même les murs grâce aux toiles abstraites colorées réalisées par l’artiste Florimond Dufoor.

DSC02721.jpg

Depuis quelques mois néanmoins, quelque chose a changé. En octobre dernier, l’édition 2010 du guide GaultMillau faisait de Damien Vanderhoeven son "grand de demain" bruxellois et lui décernait un 16/20. L’effet a été immédiat ! Le week-end comme en semaine, on s’y bouscule pour venir essayer cette bonne table à l’excellent rapport qualité-prix.

DSC02714.jpgSi la carte est assez chère (env. 25€ pour les entrées et les plats), les trois menus, qui déclinent les mêmes propositions que la carte, permettent de prendre la mesure des possibilités de Vanderhoeven : 3 serv. (37€+14€ pour la sélection de vins), 4 serv. (52€+20€) et 5 serv. (60€+28€). C’est surtout ce dernier menu "Jeunes restaurateurs d’Europe" qui fait se déplacer les foules car c’est là que le chef laisse libre cours à sa personnalité. Une personnalité que l’on découvre dès les généreuses dégustations, cinq petits moments de plaisir bien exécutés, où Vanderhoeven  se joue des textures, des chaleurs, des saveurs…

DSC03199.jpg
Tartare de boeuf et Saint-Jacques à la truffe

Placé sous le signe de la truffe, son menu de janvier misait sur des accords de goûts classiques rehaussés de petites touches d’originalité. Ainsi, le tartare de bœuf est servi avec un millefeuille de Saint-Jacques et truffe et une crème de cresson bien concentrée. Mais pourquoi ajouter ces poudres de pommes de terre et d’huile d’olive, concessions un peu trop faciles à la cuisine modernisante ?

Mais c’est sans doute la seule réelle critique que l’on peut faire aux plats du "Coriandre", toujours parfaitement réalisés, avec d’excellents produits de saison. Qu’il s’agisse d’un beau morceau de cabillaud breton servi sur un coulis de mâche ou du pigeonneau basse température, purée de salsifis, boulgour et jus à la truffe, tout est convaincant. De même que cet essai autour du Baba au rhum très réussi, si le jeune chef ne recourait pas une fois encore à un "truc" absolument pas nécessaire, une petite fiole de rhum et thé Earl Grey qui, une fois versée sur le baba, vient quelque peu dénaturer l’harmonie du dessert…

DSC03224.jpgDSC03243.jpg
Penne farcies à la ricotta et à la truffe et pigeonneau basse température

Au "Coriandre", on mange indéniablement bien, mieux qu'il y a quelques temps même, le chef proposant des assiettes mieux pensées, plus épurées. On déplore cependant toujours l’usage de quelques artifices à la mode (notamment moléculaires). Dommage, car on sent bien que la cuisine de Damien Vanderhoeven n'a pas réellement besoin de cela.

 

Cette critique a été publiée dans le "Trends-Tendances" du 4 février 2010.

  • Cote: 7,5/10.Logo trends.jpg
  • Cuisine: française.
  • Cadre: élégant.
  • Cave: sélection soignée en fonction des menus.
  • Terrasse: non.
  • Parking: oui.
  • Adresse: 21 rue Middelbourg 1170 Bruxelles.
  • Rens.: 02.672.45.65 ou www.lecoriandre.be.
  • Ouverture: Ouvert de 12h à 13h30 et de 19h à 21h30. Fermé samedi midi, dimanche et lundi.

 

Le petit plus du blog:

féminin.gifLe grain de poivre de La fille: "J'ai trouvé les mises en bouche variées et très sympas, notamment la mousse d'oeufs à la truffe. J'ai aimé le tartare de boeuf, qui s'associait parfaitement à la Saint Jacques et à la truffe. J'ai moins aimé les penne à la ricotta, qui ressemblaient plus à des raviolis; la pâte était un peu trop épaisse et la ricotta était trop pâteuse. J'apprécie aussi la tranquillité de l'endroit et le service pas guindé pour un sou."

masculin.gifLe grain de sel du garçon: "Et tout cas, la relève est d'ores et déjà assurée au "Coriandre"! En cuisines, le fils du chef, 9 ans, met en effet déjà la main à la pâte !"

Écrire un commentaire