Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Ramsay, une star anglaise

En quelques années, le délirant Gordon Ramsay s’est imposé comme LE chef britannique. A la fois trois étoiles et vedette du petit écran… Présentation d'une personnalité attachante à sa manière de la gastronomie internationale.

Gordon.jpg

gordon-ramsay-courtesy-fox.jpgSi sa tradition culinaire n’est sans doute pas la plus renommée, l’Angleterre est depuis quelques années l’une des nations les plus gourmandes au monde. On ne compte plus les programmes culinaires qui cartonnent outre-Manche, de "Come Dine With Me" (la version originale d’"Un dîner presque parfait") aux émissions de véritables stars du petit écran comme Jamie Oliver, Nigella Lawson, Ainsley Harriot, Heston Blumenthal ou Gordon Ramsay. Contrairement à la plupart de ses petits camarades, dont il se moque volontiers dans ses propres émissions (ainsi, dans "The F World", il élève des dindes qu'il nomme Jamie, Heston...), Ramsay est, lui, un chef professionnel, aujourd'hui homme d'affaires a la tête d'une liste interminable de restaurants a travers le monde...

Né d'un père ouvrier et d'une mère infirmière en Ecosse en 1966, dans la grande banlieue de Glasgow, mais élevé dès l'age de 10 ans en Angleterre, rien ne disposait le bonhomme à devenir un chef trois étoiles. Plus jeune, comme son physique le laisse supposer, il se rêvait plutôt footballeur avant qu'une grave blessure au genou ne l'oblige à changer de voie... Ce sera l'école hôtelière. Dans la foulée, il devient commis dans un petit hôtel avant de monter à Londres, où il travaille au "Harveys" avec le célèbre chef alors Marco Pierre White. Avant de rejoindre Albert Roux au "Gavroche", toujours à Londres. Le chef français l'envoie ensuite à Tignes à l'"Hôtel Diva" puis le recommande à Guy Savoy et Joël Robuchon, qui l'emploient à Paris. De retour a Londres en 1993 avec un sacré bagage, il s'associe avec son ancien employeur, Marco Pierre White, qui lui offre les cuisines du "Rossmore" à Chelsea, rapidement renommé "Aubergine". C'est là que Gordon décroche sa première étoile Michelin en 1994, la deuxième suivant en 1997.

Salle.jpg
La salle, sobre et élégante, du "Gordon Ramsay Restaurant" de Londres

Une dispute avec White le pousse alors à déménager un peu plus loin, Royal Hospital Road, pour ouvrir son premier restaurant à lui. C'est là qu'il décroche sa troisième étoile en 2001. Aujourd'hui, la galaxie Ramsay comprend des dizaines de restaurants aux quatre coins de la planète mais le "Gordon Ramsay Restaurant" reste le vaisseau-amiral de la flotte, seul restaurant triplement étoile de la capitale anglaise. Un havre de paix à la décoration contemporaine sobre et au service stylé et parlant parfaitement français grâce à la présence du maître d’hôtel Jean-Claude Breton, Lyonnais aux côtés de Ramsay depuis 1993.

Gordon en cuisines.jpgL'arrivée de la troisième étoile apporte au chef britannique une renommée mondiale, qui lui permet d'ouvrir d'autres restaurants: "L'Amaryllis" à Glasgow tout d'abord (qu'il a revendu depuis), suivi d'une seconde adresse à son nom au cœur de Londres, au Claridge (*). Londres, où il ouvrira également le "Maze" (*), le "Petrus", des pubs... Suivront Dubai ("Le verre"), Tokyo en 2005 (le "Gordon Ramsay at Conrad Tokyo" et le "Cerise by Gordon Ramsay"), New York en 2006 (le "Gordon Ramsay at the London", ***), Los Angeles en 2008 (le "Gordon Ramsay at the London West Hollywood"). Sans oublier le reste de la Grande-Bretagne, l'Irlande et surtout Versailles, où son "Gordon Ramsay au Trianon Palace", ouvert en 2008 et confié à Simone Zanoni, est déjà doublement étoilé. Au total, Gordon Ramsay possède ainsi dix macarons a travers le monde.

Mais la véritable renommée grand public, il la trouvera grâce a la télévision. En 2004, il présente sur la chaine privée Channel 4 "Hell's Kitchen" et surtout "Kitchen Nightmares", où le chef fait le tour de l'Angleterre pour conseiller des restaurateurs en difficulté. Un concept imparable (qu'il adapte aux Etats-Unis, tandis que Jean-Pierre Coffe reprend son rôle sur M6 en France) qui lui permet de peaufiner son image de grande gueule teigneuse qui lui colle désormais aux basques, celle d'un chef rock'n'roll qu'on imagine plus désormais a la tète d'un pub que d'un restaurant gastronomique. Suivront deux saisons de "The F Word", émission foutraque ou il aborde la cuisine au sens très large en invitant notamment des personnalités, et "Gordon Ramsay Cookalong Live".

Gordon nightmare.jpg
Gordon, en pleine enguelade dans "Kitchen Nightmares"

Aujourd'hui, Gordon Ramsay, ce n'est plus en effet un chef mais une marque et une image, qu'il vend de Londres à New York, de Paris à Tokyo. Qu'il s'agisse de conseiller le catering d'une compagnie aérienne ou de publier à tours de bras des livres de recettes. Autant dire qu'il ne passe plus de temps en cuisines, ayant délégué la supervision de ses multiples restaurants à son "executive chef" Mark Askew, formé aux "Maisons de Bricourt" d’Olivier Roellinger et chez Michel Bras. En effet, Gordon Ramsay est sans doute devenu, avec Jamie Oliver, la première véritable star people de la gastronomie. Une biographie du chef a déjà été publiée, tandis que ses photos et le récit de ses mésaventures extraconjugales font la une des tabloïds...

Qu'importe. A l'image d'autres stars internationales de la cuisine, comme les Français Joël Robuchon, Alain Ducasse et Pierre Gagnaire, ou encore l'Américain Thomas Keller, Gordon Ramsay a opté pour un modèle de chef-star dont le nom a lui seul fait rêver des milliers de gourmands...

 

L'empire Ramsay

  • Aujourd'hui, Gordon Ramsay est à la tête d'un petit empire, entre restaurants, pubs, boutique hôtel aux quatre coins du monde, livres, émissions télé... Sur son site www.gordonramsay.com, on trouvera un aperçu de cette galaxie, mais aussi lire le blog du chef, ses conseils...

Envie de lecture?

  • Contrairement à la plupart des nombreux livres publiés par Ramsay, très accessibles, ce magnifique recueil reprend ses recettes "trois étoiles", ses "signature dishes", comme on dit en anglais…
    "Recipes from a 3 Star Chef", publié en anglais chez Quadrille Publishing Ltd (224 pp., env. 75 €).

En télévision

  • C’est depuis qu’il a commencé la télé en 2004 sur Channel 4 que Ramsay est devenu une star, avec "Hell's Kitchen", "Cauchemar en cuisine", "The F Word" et "Gordon, cauchemar de l’Amérique", émissions que rediffuse régulièrement Cuisine TV.
    Rens.: www.channel4.com ou www.cuisine.tv.

Recettes en ligne

Commentaires

  • Je suis toujours un peu dubitatif devant de tels chefs. Je m'étais déjà fait la même réflexion avec Alain Ducasse. D'un côté, il s'agit de personnes ayant prouvé leur savoir-faire et qui savent de quoi ils parlent. de l'autre, une fois qu'ils ont quitté leur cuisine pour se lancer dans le monde des affaires, on peut se demander s'ils sont encore vraiment en adéquation avec l'évolution la plus pointue de la gastronomie ? Et à partir de ce moment-là, ont-ils encore les compétences pour intervenir dans le débat sur la gastronomie.
    Comparons avec le Marc Veyrat d'il y a quelques années. on le voyait assez régulièrement à la télévision mais son activité principale restait "chef".

  • bonjour, j'ai un restaurant avec mon mari et on n'arrive pas à décoler on fait tout du frais on ne jette pas la marchandise les prix sont corrects, mais on n'arrive pas je voudrais de l'aide qu'on m'explique pourquoi c'est du fait maison, mon téléphone 0617938593
    merci de m'envoyer un émail et de m'aider on veut s'en sortir

Les commentaires sont fermés.