Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

"Le Dyptique", l'antichambre de "La Villa"

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

“La Villa Lorraine” a beau avoir perdu ses trois étoiles depuis bien longtemps – depuis 2006, elle ne possède plus le moindre macaron –, elle reste une institution bruxelloise avec ses farouches habitués. Il n’empêche, le restaurant était en perte de vitesse ces dernières années. Comme d’autres, Freddy Vandecasserie et son fils Patrick ont donc décidé de se diversifier. A la boutique “Le grand cerf”, s’ajoute donc désormais un bistro chic, “Le diptyque”.

©Louis-Philippe BREYDEL 09.jpg

Situé dans les salons d’accueil inusités de “La Villa”, ce “Diptyque” donne un sacré coup de jeune aux lieux, tout en restant fidèle au cadre originel. Les boiseries murales sont toujours présentes mais un beau plancher en chêne remplace peu à peu le tapis poussiéreux. Tables hautes d’un côté, salon cosy de l’autre (sous la superbe verrière art déco dédicacée Marcel Kreusch, qui créa “La Villa” en 1953), on vient manger, sans cravate, une cuisine de bistro qui ne manque pas de raffinement. La carte est courte, rehaussée de deux suggestions hebdomadaires, mais sans faute, tandis que la carte des vins au verre ou à la carafe permet de ne pas trop se ruiner.

C’est en effet la même brigade qui cuisine pour le gastronomique et pour “Le diptyque”. On est dès lors en de bonnes mains pour déguster une fondante croquette aux crevettes grises épluchées main (8 €) ou un tartare de bœuf (16 € en entrée/22 € en plat) coupé au couteau tout simple : huile d’olive, fleur de sel et poivre du moulin. Un régal. Tout comme l’excellente terrine de faisan (18 €), qui fait un clin d’œil à un ami de la maison avec ce pickles Pierre Wynants. En plat, la salade de fruits de mer à la mangue (24 €) est un peu chiche pour le prix mais la côte de porc Berkshire en suggestion (18 €) est à se pâmer, parfaitement cuite, pleine de goût, rendant ses accompagnements (purée et compote de pommes aux airelles) presque superflus. En dessert, on hésitera entre une assiette de macarons Marcolini (2 € pièce) ou un délicieux croquant à la mangue (12 €).

©Louis-Philippe BREYDEL 02.jpg

Quand les transformations seront complètement terminées et si les prix ne flambent pas, nul doute que “Le Dyptique” sera un succès. A l’image du sympathique cocktail du même nom, mousseux et limoncello (9 €).

 

Envie d'y goûter?

  • Le dyptique/La Villa Lorraine. 75 avenue du Vivier d'Oie 1000 Bruxelles.
    Rens.: 02.374.31.63 ou www.villalorraine.be.

Commentaires

  • J'aimerais réserver une table pour 2 couverts pour demain dimanche soir, le 16 janvier.

    Merci pour votre confrmation.

    M.Vanvinckenroye

  • Bonsoir Marie,

    C'est plutôt là que vous devez vous adresser: http://www.villalorraine.be/

Écrire un commentaire

Optionnel