Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Notre carnet d'adresses à San Francisco

Lors de notre périple aux USA cet été, nous avons posé nos valises quelques jours à San Francisco. Il était donc normal de vous fournir notre petit carnet d'adresses. Même si San Francisco est une ville moins foisonnante que New York, nous avons beaucoup aimé nous y promener, que ce soit à pied, à vélo ou en cable car pour profiter de son calme, de ses collines et de la beauté de la baie ou des maisons victoriennes de Mission et de Castro.

IMG_1919.JPG

Côté gastronomie, il était très intéressant de découvrir l'une des villes les plus gourmandes des Etats-Unis, qui fait la part belle aux légumes, aux produits locaux et à de multiples influences asiatiques et mexicaines. D'ailleurs, c'était un vrai plaisir d'y manger mexicain, en comparaison avec la Belgique, où c'est quasiment impossible!

Ce séjour à Frisco nous a aussi donné l'occasion de découvrir la cuisine végétalienne et les abalones (ormeaux), ces gros coquillages qui sont récoltés surtout dans la baie de Monterey, au sud de la ville.

Bref, on ne regrette pas du tout cette belle escapade à SF! Voici un aperçu de la cuisine californienne que l'on peut y déguster...


Afficher San Francisco sur une carte plus grande

 

SAN FRANCISCO: FINANCIAL DISTRICT / CIVIC CENTER

 

Restaurants / Snacks

Ame***

Le succès du "Terra", basé à Napa dans la Napa Valley, a poussé ses propriétaires à ouvrir une seconde adresse à San Francisco, "Ame". Rapidement, ce restaurant japonisant situé au rez-de-chaussée du très beau St Regis Hotel a trouvé son public et a su séduire les inspecteurs du guide Michelin San Francisco, qui lui ont décerné une étoile. A côté de l'évident bar à sushis, le chef Hiro Sone n'hésite pas à donner dans la fusion et va chercher en Méditerranée une inspiration renouvelée, proposant ainsi un bel exemple de ce qu'on appele la "New American Cuisine".

Ame1.jpg
Trio de sashimis

On ne vit qu'une fois... On avait donc opté pour le tasting menu (5 serv., 85$). Cela a débuté par un très beau trio de sashimis: les poissons sont excellents et les accompagnements très raffinés (et pas uniquement japonais d'ailleurs). Suit une belle spécialité américaine, la crème de maïs doux, servie ici avec une croquette de homard. Délicieux! Tout comme ce beau morceau de black cod ou charbonnier (un poisson d’Alaska très recherché) servi dans un subtil bouillon de shiso avec des raviolis aux champignons. Un peu plus convenu mais très bon, le filet de porc Kurobuta s'accompagne de haricots verts et jaunes, de champignons pioppini et d'une sauce au foie gras.

Ame.jpg
Black cod dans un bouillon de shiso et raviolis aux champignons

Bref, le repas est franchement de haut vol, sans aucun doute le meilleur que nous ayons fait lors notre séjour à San Francisco. Dommage que les desserts ne soient pas à la hauteur du reste du menu : une glace aux fraises rôties et un gâteau mousseux au chocolat accompagné d'une sauce au whiskey de maïs, d'un sorbet au maïs et de petits pop-corns caramélisés.

 

IMG_2318.jpgMijita***

Situé au coeur du magnifique Ferry Building, le rendez-vous des gourmets de San Francisco (cf. ci-dessous), "Mijita" est la taquería bio de Traci Des Jardins. Laquelle s'est fait connaître dans sa "Jardinière" très francophile à Hayes Valley, près du City Hall. Il n'est pas étonnant que la chef s'intéresse aux tacos puisque, si son père est Cajun, sa mère est Mexicaine...

"Mijita" est vraiment une chouette escale pour grignoter un bout. On y déguste par exemple un excellent taco de pescado (4,75$) ou une enchilada Mijita (4,75$). Et s'il fait chaud (bon, OK, c'est pas fréquent à San Francisco...), on se désaltérera avec un grand verre de watermeloon water (3,50$), une eau de pastèque délicieuse.

Mijita2.jpg
Taco de poisson

Sans compter que les tacos au guacamole ont l'air à tomber. On ne les a pas goûtés mais on les a beaucoup zieutés aux tables voisines. A côté de nous, une dame n'a d'ailleurs pas hésité à s'approprier et à s'enfiler ceux qu'une cliente précédente avait laissés... Mince, elle a été plus rapide que Le garçon!

  • Ferry Building. One Ferry Building San Francisco, California 94111.
    Rens.: +1 (415) 399-0814 ou
    www.mijitasf.com.

 

Millenium*

Millenium.jpgNée dans les années 70, la cuisine californienne a anticipé bien des modes actuelles. Très axée sur les légumes locaux, elle s'est naturellement déclinée en version végétarienne. La Californie est en effet le paradis des végétariens. Tous les restaurants y proposent des plats ou carrément des menus végés, jusqu'aux plus grands, comme le "French Laundry" de Thomas Keller. Il fallait donc, forcément, que l'on déguste cette cuisine végétarienne californienne. On a longuement hésité entre différentes adresses ("Ubuntu" à Napa est notre grand regret, on n'a pas eu le temps d'y aller), on a finalement opté pour le "Millenium" à San Francisco, précédé d'une excellente réputation...

On y allait donc avec beaucoup d'enthousiasme et de confiance. On a opté pour le menu dégustation avec vins assortis (4 serv., 44$ + 20$ pour les vins). A l'apéro, une petite coupe de sparkling californien s'accompagne d'un peu de pain, où le beurre est remplacé par une crème de haricots blanc au thym. Cela commence très bien, d'autant que la première entrée est excellente, un gaspacho de concombre avec différentes variétés de tomates.

Millenium.jpg
Gaspacho de concombre aux différentes tomates

Malheureusement, tant dans le choix des vins que dans les plats, cela va se gâter. Notamment au moment des plats. Un fiasco total, on a l'impression qu'on n'est plus dans le même restaurant ou que le chef a brusquement quitté les lieux. Tout est lourd, les légumes ne sont pas cuits, ils sont cramés à la flamme! On comprend alors que l'on n'est pas seulement dans un resto végétarien mais carrément végétalien (vegan). Le dessert est tout de même bien meilleur que les plats, même sans beurre, crème ou oeufs...

Au final, on sort quand même très déçus de chez "Millenium". Pourtant, le restaurant, à la déco casual très accueillante, est capable, par moments, du meilleur...

 

Yank Sing**

A deux pas du Ferry Building, en plein Financial District, le Rincon Center vaut la visite à lui seul pour son architecture de style Streamline Moderne. Achevé en 1940, le bâtiment est l'ancien building de la Poste de San Francisco. A l'intérieur, on trouve 27 magnifiques peintures murales réalisées entre 1941 et 1948 par le peintre russe Anton Refregier qui racontent l'histoire de la Californie. Son travail s'inspire de celui de Diego Rivera (le mari de Frida Kahlo), artiste mexicain à qui l'on doit notamment une peinture murale au Rockfeller Center de New York, qui fit scandale en 1933 et enlevée une fois achevée car comportant un portrait de Lénine.

Le Rincon Center fait d'ailleurs beaucoup penser à un petit Rockfeller Center. Au rez-de-chaussée, il accueille l'un des restaurants chinois les plus courrus de la ville, spécialisé dans les dumplings. L'endroit est immense mais toutes les tables sont combles. C'est bruyant, animé...

Yank Sing1.jpg

Ici, on ne passe pas réellement commande. Seveurs et serveuses passent entre les tables avec des charriots remplis de délices ultra-frais et on se laisse, ou non, tenter... On a craqué pour des dumplings aux crevettes, des dumplings au porc, pour des boulettes de poulet ou encore pour d'excellentes boules de Saint-Jacques frites. Et cela reste assez raisonnable. On ne s'est pas privé et on en a eu, pour deux, pour 42,50$.

  • Rincon Center. 101 Spear St. San Francisco.
    Rens.: +1 (415) 957-9300 ou
    www.yanksing.com.

 

Epiceries/Pâtisseries

Ferry Building****

Ancien bâtiment maritime, le Ferry Building, magnifiquement rénové, est situé le long des quais, à l'arrivée de tous les métros et trams de la ville (station Embarcadero). Impossible de manquer donc cette attraction majeure. A l'image du Chelsea Building de New York, le ferry Building est entièrement consacré à la gastronomie. Il accueille restaurants, dont le "Mijita" de Traci Des jardins (cf. ci-dessus), bars, épiceries variées, une belle boucherie, une belle poissonnerie ("Fish San Francisco", où l'on peut déguster sur le pouce des huitres et des clams crus), une boulangerie chic, la jolie pâtisserie "Miette" ou encore le grand magasin d'ustensiles de cuisine "Sur la table"...

Ferry.jpg

Le ferry Building est franchement une étape incontournable des gourmets en visite à San Francisco. D'autant que, le samedi matin, un beau marché bio se tient devant le bâtiment, proposant de magnifiques fruits et des légumes. On y a notamment acheté un excellent jerky's (viande de boeuf séchée), spécialité appréciée des cow-boys. On l'a d'ailleurs mangé un peu plus tard, lors de notre périple dans l'Ouest américain.

  • Ferry Building Marketplace. One Ferry Building San Francisco, California 94111. M° Embarcadero.
    Rens.: +1 (415) 983-8000 ou
    www.ferrybuildingmarketplace.com.

 

Citizen Cake***

San Francisco regorge de personnalités culinaires, qu'il s'agisse de grands chefs ou de stars des fourneaux médiatiques. La punk Elizabeth Faulkner est de celles-là. Installé depuis 1997 à deux pas du City Hall, son bar-resto-salon de thé "Citizen Cake" est l'une des adresses à la mode de la ville. Accueillant et vaste, l'endroit se la joue industriel branché.

Cupackaes.jpg

Nous n'y avons pas vraiment mangé, juste dégusté deux cafés et deux cupcakes vanille et chocolat en guise de goûter tardif (12,20$). Franchement, la serveuse était super sympa. C'était l'heure de la fermeture, elle nous a donc offert deux sachets de cookies à l'oeil, très bons également. Les cookies comme les cupcakes étaient sans doute moins surprenants que ce à quoi on s'attendait (à la vue de la maîtresse des lieux en tout cas) et après nos expériences new-yorkaises, mais ils étaient très bons. Le classicisme, une valeur sûre...

 

Trader Joe's**

Bon, OK, la chaîne est hyper connue aux Etats-Unis mais nous n'y avions jamais été, même si elle s'est désormais attaquée à New York. Californienne au départ (le premier magasin a été ouvert à Pasadena en 1967), la chaîne d'épiceries Trader's Joe a essaimé aussi bien sur la Côté Ouest que sur la Côte Est. Moins chic que son homologue Whole Food, elle propose néanmoins plein de bonnes choses, dont beaucoup de produits bio.

Trader's Joe.jpg

Avant de nous attaquer à l'Ouest, nous avions donc fait étape dans ce sympathique bazar à la déco américano-kitsch. Tacos et guacamole y sont excellents, le maccaroni & cheese en boîte nous a dépanné lorsqu'il s'est agi de cuisiner au barbecue dans les parcs naturels et le vin n'est vraiment pas hors de prix (c'est l'une des spécialités de Trader's Joe qui, à la fin des années 60, se ventait d'offrir tous les vins californiens produits!)... On y a goûté le chardonnay de chez Francis Ford Coppola, pas trop mal.

  • Rens. www.traderjoes.com. Adresses à Soma, Nob Hill... Et un peu partout en Californie.

 

SAN FRANCISCO: FISHERMAN'S WHARF / MARINA

Snacks

Boudin Bakery & Café*

Dès l'aéroport de San Francisco, on découvre dans les boutiques l'une des spécialités de la ville, le clam chowder de la Boudin Bakery. Sur le très touristique Pier 39 (d'où partent les croisières, où se stiuent l'aquarium, des magasins...), la maison-mère est une étape obligée. Nous avons donc sacrifié au rituel en mangeant au milieu des Allemands, Japonais et quelques Américains un clam chowder in a bowl of sourdough bread (7,65$). Soit une soupe de coquillages épaisse servie dans un pain au levain évidé.

Boudin.jpgboudin oiseau.jpg

Franchement quelconque, même si les moineaux en raffolent... On a préféré de loin le clam chowder New England style, dégusté lors de notre séjour en Nouvelle Angleterre l'année dernière. C'était tellement bon que nous en avons refait à Bruxelles un peu plus tard... Voici la recette de ce classique américain.

 

Epiceries

Ghirardelli Chocolate*

Avant d'attaquer la montée à vélo du Golden Gate, un arrêt chez Ghirardelli s'imposait. L'ancienne chocolaterie industrielle fondée en 1852 a aujourd'hui été réaménagée en centre commercial mais on trouve encore plusieurs boutiques artisanales qui perpétuent la tradition et la marque. On déniche chez Ghirardelli des pralines, des chocolats en tout genre. Nous, c'est la glace au chocolat qui nous a tentés. Très bonne mais très américaine: franchement riche! La nouvelle spécialité de Ghirardelli en ce moment? Le chocolat au lait au peanut butter. Quand on vous dit qu'ils aiment le sucré...

Ghiradelli's.jpg
  • Ghirardelli Square - Ice Cream and Chocolate Caffe. 900 North Point St San Francisco, CA 94109.
    Rens.: +1 (415) 474-1414 ou www.ghirardelli.com.

 

SAN FRANCISCO: MISSION/CASTRO

Restaurants / Snacks

El Farolito**

"El Farolito" est l'une des plus anciennes cantines mexicaines de Castro, l'une des plus traditionnelles aussi. L'ambiance est bruyante et très hispanique. On passe commande au comptoir avant d'aller s'asseoir dans une salle brut de décoffrage et d'attendre que soit crié le numéro de sa commande.

Farolitto.jpg

Nous avons malheureusement été assez déçu de notre passage. La quesadilla al pastor, farcie de porc mariné, d'avocat et de fromage est franchement un peu lourde et très grasse (photo). Ceci dit, si l'on a faim, on n'est pas volé, le sandwich est tout simplement gigantestque, le tout pour 6$.

  • 4817 Mission St San Francisco, CA 94112-3413.
    Rens.: +1 (415) 337-5500.

 

Papalote Mexican Grill**

Située non loin d'"El Farolito", l'endroit est plus américanisé, façon fast-food artisanal. La déco aux tons rouges est cependant sobre et accueillante et la bouffe excellente. On y a dégusté d'excellents chips à la salsa tomate piquante et un burrito carne asada (6,25$). Bref, une cantine mexicaine comme on rêverait d'en trouver à Bruxelles mais qui n'existe sans doute qu'au Mexique et en Californie... En marchant dans le quartier de Mission, on entend d'ailleurs bien plus parler espagnol (ou chinois) qu'anglais... "Papalote" est d'ailleurs classé parmi les meilleures adresses du burrito eater!

Papalote1.jpg
  • 3409 24th Street @ Valencia Street San Francisco.
    Rens.: +1 (415) 970-8815 ou
    www.papalote-sf.com.

 

El Toro***

Nous sommes tombés franchement par hasard sur cette adresse, en plein coeur de Mission, après avoir été visité la Mission de Saint-François, toute proche. Il s'agit d'un excellent fast-food mexicain, qui propose toute la gamme, des quesadillas aux tacos en passant par les enchiladas ou les burritos. On passe commande en choisissant sa viande, ses accompagnements afin de personnaliser son repas. Ce qui est sympa, c'est le petit buffet gratuit pour se ravitailler en sauces, piments, citron vert...

Toro1.jpgToto.jpg

On a commencé par des nachos aux haricots noirs accompagnés de fromage et d'une excellente salsa verde (4,95$) avant d'attaquer un burritos baby (5,50$) au steak et au porc, pas si baby que cela d'ailleurs. On boit évidemment ici de la Corona et l'on sort ravis, avec un petit coin de Mexique dans la tête et dans l'estomac...

 

Epiceries / Pâtisseries

Anthony's Cookies***

Un beau jour, les copains d'Anthony lui ont dit: tu devrais vendre tes cookies, ils sont trop bons! Chiche. L'étudiant en commerce a arrêté ses études pour ouvrir sa boutique dans Mission, où il propose parmi les meilleurs biscuits de la ville, si l'on en croit les journalistes.

Cookies.jpg

Classiques, ses cookies (6 pour 5$) sont, il est vrai, excellents, moelleux mais pas trop mais ils ont surtout des textures et des formes différentes. Entre les biscuits qu'on a chez nous et les cookies américains. Ils nous ont en tout cas semblé parfaits pour le petit déjeuner!

  • 1417 Valencia Street San Francisco, CA 94110 (between 25th & 26th Streets).
    Rens.: +1 (415) 655-9834 ou
    www.anthonyscookies.com.

 

Mitchell's ice cream**

Mitchell's est considéré comme l'un des meilleurs glaciers de San Francisco. On fait d'ailleurs la file le soir jusque sur le trottoir... On est moins enthousiastes. Le choix de glace est immense (on peut même demander à les goûter avant d'acheter), elles ne sont pas chères, mais pas formidables. Les glaces à l'avocat et au peanut butter/chocolat nous ont semblé justes correctes.

Michell's.jpg

 

SAN FRANCISCO: CHINATOWN & JAPANTOWN

Restaurants / Snacks

Yuet Lee**

Le Chinatown de San Francisco est l'un des plus anciens et des plus importants des Etats-Unis, fondés par les ouvriers chinois qui ont travaillé pour la construction du chemin de fer qui traverse le pays d'Est en Ouest. C'est aussi l'un des quartiers chinois les plus typiques, où même l'architecture se fait orientalisante, jusqu'aux HLM. On y découvre des dizaines de boutiques à souvenirs, d'épiceries, de marchands de Fortune Cookies (inventés ici à San Francisco), d'herboristes aux milles plantes (jusqu'aux plus étranges) mais aussi des bouchers, des poissonniers (qui proposent des grenouilles vivantes!). Dans un magasin, on a même vu des hippocampes séchés! Mais qu'est-ce qu'ils font avec ça? Et c'est pas protégé comme animal???

Poulpes yuet.jpg
Calamar frit poivre et sel

Chinatown regorge en plus de snacks et de restaurants. Nous avons opté pour le "Yuet Lee", souvent renseigné dans les guides. On y a essayé deux des spécialités de la maison: d'excellents calamars poivre et sel (13,25$), simplement frits, et le crabe sauté au gingembre et oignon (27$), un peu gluant mais ultra-frais puisque poissons et crustacés sont ici "pêchés" vivants dans des aquariums. Avant cela, nous n'avons pu résister à la soupe aux wontons (5,50$), ces raviolis chinois que deux dames étaient en train de préparer à la table à côté.

Bref, une petite adresse très sympa, qui propose une cuisine chinoise simple mais à base de produits très frais. Une chouette halte dans le tumulte de Chinatowwn.

  • 1300 Stockton Street (at Broadway St) San Francisco, CA 94133.
    Rens.: +1 (415) 982-6020.

 

Nijiya Supermarket***

Le Japantown de San Francisco n'a rien avoir, en taille, avec Chinatown. Il s'agit néanmoins d'un quartier que les amateurs de cuisine japonaise se doivent de visiter... S'il est petit, il est en effet d'une incroyable richesse, entre boutiques, épiceries, restaurants, snacks... On y a notamment trouvé le supermarché japonais de nos rêves, le "Nijiya Supermarket". C'est simple, il y a tout, des fruits et légumes frais aux suhis et sashimis préparés, en passant par les conserves et les soupes les plus variées. Sans oublier ces langues d'oursins, qui avaient l'air d'une remarquable fraîcheur...

Oursins.jpg
  • 1737 Post Street San Francisco, CA 94115.
  • Rens.: +1 (415) 563-1901 ou www.nijiya.com.

 

SAUSALITO

Restaurants

Scoma's**

La traversée du Golden Gate à vélo jusqu'à la petite ville de Sausalito, de l'autre côté de la baie, est vraiment l'une des choses à faire à San Francisco s'il fait beau. La balade dure deux heures et l'on peut prendre un ferry pour revenir si l'on n'a pas le courage de faire le trajet en sens inverse. De l'autre côté du célèbre pont rouge, Sausalito est une ancienne ville de pêcheurs aujourd'hui reconvertie en station balnéaire chic mais très agréable.

Scomas.jpg

Le long de la baie, on trouve notamment "Scoma's", un joli restaurant sur pilotis où l'on a pris l'apéro au bar avant de prendre le ferry: un verre de pinot grigio (7$) et un autre de frascati (7$), accompagnés d'un dungeness crab cake, servi avec avec une rémoulade épicée (8,50$). Ce qui nous a permi de découvrir une des spécialités de la baie de San Francisco, le dungeness crab... Fort bon ma foi, d'autant que les lieux, à la décoration marine de bon goût, sont vraiment très charmants. A l'image de Sausalito.

 

NAPA VALLEY

Restaurants

The French Laundry****

Thomas Keller est considéré comme le plus grand chef américain, trois étoiles ici à Yountville mais aussi au "Per se" à New York. Au "French Laundry", lui et sa brigade proposent une cuisine américaine de haut vol, aux fortes influences françaises... Le dîner est évidemment une expérience unique, d'un raffinement que l'on n'atteint que rarement aux Etats-Unis. Le compte-rendu complet de notre soirée au "French Laundry", c'est ici...

OystersandPearls_High_1.jpg
"Oysters and Pearl", le signature dish de la maison

Ubuntu

Nous n'avons pas eu l'occasion d'y aller mais l'adresse, végétarienne, est vraiment l'une de celles qui monte en Californie et aux Etats-Unis en général. Son chef, Jeremy Fox (ancien du "Manresa") séduit en effet tous les appétits et pas seulement ceux des végétariens. L'adresse sera définitivement à notre programme si l'on retourne en Californie! Si vous essayez avant nous, dites-le nous!

Ubuntu.jpg
  • 1140 Main Street Napa, California 94559.
    Rens.: +1 (707) 251-5656 ou
    www.ubuntunapa.com.

Commentaires

  • Voilà une façon très intéressante de découvrir votre dernier périple gourmand aux states...

  • Ayant moi-même passé quelques temps en Californie, il y a un restaurant que je recommande tout particulièrement à tous les aficionados de la cuisine mexicaine (ce que je ne suis absolument pas en principe, c'est dire comme c'est bon!), Chilango, où le patron revisite la cuisine mexicaine mais aussi certains classiques d'Amérique du Sud (le ceviche est à tomber). Bref un restaurant aux saveurs authentiques.

  • J'adore la cuisine mexicaine alors merci pour l'adresse que nous ne manquerons pas d'essayer lors d'un prochain séjour pour San Francisco. Pas prévu pour tout de suite mais bon...

Les commentaires sont fermés.