Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La Belgique troisième à la Coupe du monde de la pâtisserie

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer

Aujourd'hui, il y a des championnats dans tous les domaines, y compris les plus incongrus. Il n'y a donc pas de raison que la cuisine n'aie pas ses propres concours, dont certains, comme le Bocuse d'or, le MOF (Meilleur ouvrier de France) ou le Prix Taittinger, sont réputés dans le monde entier. Côté pâtisserie, c'est la Coupe du monde qui fait rêver les pâtissiers du monde entier. Hier à Lyon, où se déroulait l'épreuve, la Belgique est montée sur la troisième marche du podium (avec 4000€ à la clé), derrière l'Italie et la France. Laquelle décroche non seulement la médaille d'or mais aussi le Prix de la dégustation.

Coupe1.jpg
A Lyon, la Belgique était, comme chacune des 21 autres équipes nationales en lice, représentée par trois pâtissiers. Il s'agit de Raphaël Giot de Bouge, Alain Vandermissen de Berchem-Saint-Agathe et François Galtier de Forest.
 
Giot.jpgVandermissen.jpgGaltier.jpg
Raphaël Giot, Alain Vandermissen & François Galtier
 
Durant les deux jours de compétition, dimanche et lundi, chacune des équipes a dû participer à quatre épreuves et présenter quatre réalisations: un entremets au chocolat, un dessert glacé aux fruits, un dessert à l'assiette et trois sculptures (sur glace, en sucre et en chocolat). Les Belges avaient choisi comme thème l'Antarctique, pour privilégier les matières blanches, a précisé François Galtier à l'agence Belga.
Coupe 3.jpg
L'un des desserts en compétition (pas le belge) 
 
Ce qui a eu l'heur de plaire aux 23 membres du jury et à son président d'honneur Pierre Hermé, dont le jugement portait aussi bien sur la présentation (à hauteur de 20% de la note) que sur la dégustation (70%), auxquels il faut encore rajouter 10% pour... la propreté.
 
Hermé.jpg
Pierre Hermé, très concentré sur son travail...
 

Commentaires

  • Bravo la Belgique.

    Elle avait déjà remporté un championnat en 1995 avec le gâteau au chocolat et crème brûlée à l'orange, fait conjointement par Marcolini, de Baere et Van Dender (ça tombe bien, mes trois adresses préférées :-)

    Troisième derrière la France et l'Italie, c'est une belle place.
    Franchement, à part la Belgique, la France, l'Italie et le Japon, peu de pays ont une grande créativité pâtissière..

    En revanche, les nouveaux lauréats ont-ils une pâtisserie qui a pignon sur rue à Bruxelles ?

Les commentaires sont fermés.