Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Tartare d'huîtres et de Saint-Jacques à la mangue

Pin it! Add to Flipboard Magazine. Imprimer
Lorsqu'on parle d'un tartare d'huîtres, on se dit tout de suite qu'il est dommage de découper ce coquillage délicat et qu'on perd beaucoup de sa texture si particulière. En fait, en les découpant et en les associant à d'autres ingrédients, on va non seulement enrichir leur goût mais aussi récréer une nouvelle texture. Et, surtout, il est parfois agréable de manger les huîtres autrement.

Tartare huîtres-Saint Jacques.jpg

Après cette intro pompeuse, ben oui parfois il faut tout même expliquer une démarche, voici notre idée: un tartare d'huîtres Gillardeau, Saint-Jacques et mangue. Promis, c'est un régal! A réserver aux amateurs de produits de la mer bien entendu.

Nous avons choisi les huîtres Gillardeau pour leur côté charnu et leur goût moins salé, un peu moins iodé. Et, même découpées et au milieu d'autres ingrédients, elles conservent une certaine tenue et un goût très long en bouche.

 

Ingrédients (pour 6 pers.):

100 g de mangue (pas trop mure), 9 huîtres Gillardeau, 4 Saint-Jacques moyennes sans corail, quelques brins de coriandre, un morceau de gingembre de 2 cm, le jus d'un demi citron vert, poivre du moulin, fleur de sel de Guérande.

 

Préparation:

Ouvrir les huîtres, enlever la première eau, les détacher des coquilles en récupérant le pied. Les réserver dans un bol ou une assiette en les égoutant régulièrement pour enlever un maximum d'eau.

Découper la mangue et les Saint-Jacques et les huîtres en fine brunoise. Mettre le tout au frigo 30 minutes pour que le mélange soit bien frais.

Avant de servir, assaisonner le tartare avec le gingembre pelé et découpé très finement (si vous préférez un goût plus discret, râpez-le), le jus de citron, la coriandre émincée. Saler légèrement et poivrer.

Tartare huîtres-Saint Jacques (3).JPG
 
Servir dans les coquilles d'huître ou, pour une présentation plus élégante, monter le tartare à l'aide d'un cercle.
 
 
  
Babich.gifAccord mets-vin:
 
Avec ce tartare iodé, on choisira un vin blanc vif, sec mais fruité, comme un Sauvignon Blanc Babich, de la région de Malborough en Nouvelle-Zélande. Ses notes de citron vert forment un accord parfait avec les touches exotiques apportées par le jus de lime, la mangue et et le gingembre.
 
On trouve ce Babich (env. 10,50 €) notamment chez Vin/20, 478 rue Vanderkindere à Bruxelles.

Commentaires

  • Pour l' avoir goûté, je peux confirmer. Cest très frais, très bon et léger. Une entrée rafinée qui surprend et trouve sa place dans les menus de fêtes.

Écrire un commentaire

Optionnel